44 kilos de viande de caïman saisis sur un marché de Macapa, la capitale de l’Amapa

amazonie
Le caïman de Guyane
Le caïman de Guyane ©Biotope - Deal Guyane
Au Brésil, la commercialisation  de la viande de caïman est interdite, sauf dans des fermes d’élevages agréées par les autorités.
La police de l’environnement de l’Amapa a été mise jeudi soir, le 5 mai, sur la piste d'une vente illégale de chair de caïman par une dénonciation anonyme. La viande de caïman était vendue sur un marché dans un quartier populaire de Macapa. Arrivés sur place, les policiers ont découvert 44 kilos de viande dans une grande cuve, entre du poisson et des crevettes. Quant au propriétaire de la marchandise, il avait pris la fuite avant l’arrivée des forces de l’ordre. Les 44 kilos de caïman saisis ont été donnés au parc zoobotanique de Macapa pour nourrir ses animaux.

Au Brésil, la commercialisation de cette viande est interdite à l’exception de quelques rares entreprises qui font de l’élevage de caïmans, notamment dans le sud du pays avec l’agrément du ministère fédéral de l’environnement.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live