guyane
info locale

57,89 % des Brésiliens de Guyane votent en faveur de Bolsonaro : l'exemple de la famille Sales

politique
Drapeau campagne Macapa
©Jessy Xavier
En Guyane la communauté brésilienne s'est rendue aux urnes. Jair Bolsonaro est en tête avec 57.89 % des suffrages exprimés. Parmi les électeurs : la famille Sales en Guyane depuis 30 ans. Christiane et sa mère Conceisao ont toujours voté à gauche, mais cette fois, elles ont choisi Bolsonaro.
 
En Guyane, 1640 électeurs ont fait leur devoir de citoyen Brésilien. Jair Bolsonaro a obtenu 950 votes soit 57,89 % des suffrages. L'exemple de la famille Sales, une famille qui vit en Guyane depuis trente ans et qui avec ce vote engagé entend s'investir dans l'avenir du géant Brésilien.


Un choix assumé 

Christiane Ferreira est née et vit en Guyane depuis plus de 35 ans. Cuisinière de profession, c’est aussi une artiste qui utilise les matériaux de recyclage pour donner du sens à son art et à la vie. Toujours en quête du beau et du meilleur, proche des autres et maîtrisant parfaitement la politique de son pays, Christiane a toujours voté à gauche comme sa mère. Mais cette fois, elle a choisi Bolsonaro, le  président élu de l’extrême droite.
Christiane Ferreira explique son choix, pleine d'espoir : 

"J’ai voté pour Bolsonaro pour améliorer la qualité de vie au Brésil. Je veux qu’il améliore l’éducation, la santé, enlever les mendiants dans la rue. Je veux aussi qu’il travaille à réduire la faim au Brésil, notamment dans les états du Maranao et du Ceara car il y a beaucoup de gens qui ne travaillent pas qui meurent de faim à cause de la sécheresse. Je voudrais aussi qu’il agisse sur les problèmes de violence, car il y a beaucoup de gens en difficultés au Brésil".


L'espoir d'un nouvel élan 

A 53 ans, la senhora Conceisao mère de trois enfants a toujours baigné dans la politique brésilienne. Membre du parti socialiste Brésilien pendant 7 ans, elle a mené campagne pour plusieurs candidats, notamment Joao Capiberibe avant de venir en Guyane.
Moins active, la mère de famille continue à suivre l’actualité politique dans l’espoir d’une vie meilleure au Brésil. Déçue par les différents gouvernements, c’est sans appel, que Conceisao a appelé à voter pour Jair Bolsonoro. Elle et ses enfants sont allés jusqu’à Oiapoqué voter pour les deux tours.
Conseisao et Christiane, la mère et la fille sont conscientes que les choses ne pourront pas changer dans les deux prochaines années, mais elles croient en la motivation de Jair Bolsonaro pour donner un nouvel élan au Brésil, leur pays d’origine.
Le reportage de Guyane la1ère :


 
Publicité