A peine rouvert le cinéma Eldorado est à nouveau fermé, les projecteurs des deux salles sont en panne et doivent être remplacés

cinéma
Le cinéma Eldorado fermé pour cause de panne technique
©Lindy Nedan
Grosse déconvenue pour le propriétaire du cinéma Eldorado, ce dernier à peine rouvert, les projecteurs des deux salles sont tombés en panne. Le public de l'île de Cayenne est privé de son cinéma d'art et d'essai pour au moins un mois encore.

C'est un véritable appel au secours qui a été lancé par le propriétaire du cinéma l'Eldorado, Serge Pastor, via les réseaux sociaux. Le projecteur de la grande salle est tombé en panne quelques heures après la réouverture de l'établissement. 

Comme ailleurs dans l'hexagone, les cinémas de Guyane ont subi de longs mois de fermeture. Sept mois en 2020 précise Serge Pastor, cette panne est un coup dur qui l'oblige à fermer à nouveau durant tout le mois d'août. Le gérant est confronté à des difficultés techniques et financières :

Nous avons redémarré normalement puis au mois de mai, nous avons eu une première panne sur le projecteur de la petite salle. Nous avons réussi à réunir des fonds pour acheter un projecteur d'occasion qui voyage actuellement sur le bateau... Mais la semaine dernière quand nous avons eu l'autorisation de rouvrir,la panne est survenue dès le lendemain dans la grande salle...


Le technicien est intervenu à distance en vain. Au final, l'exploitant se trouve bloqué. Le projecteur d'occasion qui est en cours d'acheminement a coûté 20 000€. L'autre projecteur dont il faut faire l'acquistion, un neuf donc, est évalué, au premier prix, à 45 000€. Des achats importants pour lesquels des aides ont été demandées. En priorité au CNC (Centre national du cinéma et de l'image animée) via la Direction des affaires culturelles. Cela devrait normalement aboutir, une première réponse a été donnée. La collectivité territoriale a également été sollicitée pour une exonération de l'octroi de mer. Pour l'heure, il n'y a pas eu de réponse.
Evidemment, Serge Pastor souhaiterait que ce dossier fasse l'objet d'un exament rapide et ne soit pas la victime programmée des lenteurs administratives. 
Situé en plein centre ville, à proximité de la place des Palmistes, l'Eldorado joue un rôle essentiel dans l'animation culturelle de la ville. Les exploitants ont réussi à fidéliser une clientèle intéressée par des programmations différentes qui laissent une large place aux films d'auteurs, beaucoup sont en version originale.

Un cinéma qui existe depuis 1965

Le cinéma Eldorado a enchanté des générations de guyanais. Des vedettes internationales se sont produites dans ce cinéma telles Johnny Haliday, Dalida, Enrico Macias, Sim ou encore Maurice Alcindor pour ce citer qu'eux et bien entendu de nombreux groupes locaux et artistes. Elle constituait un des points d'animation très courus de Cayenne. Un temps, dans le chef lieu, il y a eu trois cinémas, le Rio Gaumont devenu le Rex, l'Eldorado et l'Apollo. Alors qu'il n'y avait qu'une salle de spectacle, le Foyer Laïque de la rue Shoelcher, ces cinémas ont permis à des générations de Guyanais de profiter d'une offre cuturelle aussi bien locale qu'internationale.
En 2010, le groupe Elizé propriétaire de l'Eldorado a mis le bâtiment en vente. Le complexe cinématographique de 6 salles de l'Agora à Matoury est en construction et l'Eldorado n'a semble t-il plus d'avenir. La famille Pastor décide d'acquérir la salle pour en faire un cinéma d'art et d'essai. Un cheminement qui n'a pas été simple, mais qui porte ses fruits depuis 7 ans maintenant.

Serge Pastor, ne compte pas baisser les bras, et promet à sa clientèle que l'Eldorado va continuer d'exister et d'accomplir sa mission culturelle.