publicité

Une académie de la Capoeira pour unir les communautés

Une Académie de la Capoeira sera bientôt édifiée cité Bonhomme à Cayenne. La pose de la première pierre avait lieu ce vendredi 2 février en présence de nombreuses personnalités. Ce centre culturel se veut un carrefour des peuples.

© DR
© DR
  • Roland Pideri
  • Publié le

La capoeira , art martial


La capoeira, expression d’un art martial et culturel, rayonne désormais dans plusieurs sphères de la société guyanaise. Elle est aujourd’hui un facteur d’intégration sociale.
C’est à la cité Bonhomme que sera construite l’Académie de Capoeira. Ce projet a été porté par le fondateur de l’association Energia pura, Gato Preto. Le centre culturel sera aussi la maison de toutes les générations et de toutes les cultures.

Gato Preto fondateur affirme :

« Il y aura plein d’intervenants. On pourra y faire du sport, mais pas seulement. Il y aura des activités pour les seniors et les jeunes .


Une Académie financée en partie par la Collectivité territoriale


Une démarche intégrée encouragée par le CNES, la ville de Cayenne et la Collectivité Territoriale de Guyane qui sont des partenaires de l’opération. La CTG  a investi 100 000 euros pour la construction de l’édifice.

Yolande Chalcot Lefay vice présidente de la CTG, déléguée à la culture :

« La Guyane est une communauté multi culturelle. Cette association œuvre pour la cohésion sociale. Ici, il y aura un musée, une bibliothèque».

La 1ère Académie de Capoeira d’Europe construite en Guyane ouvrira ses portes dans un peu plus de quatre mois. 

Le reportage de Guyane la 1ère



Sur le même thème

L'actualité 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play