publicité

L'acteur Lambert Wilson plus que jamais engagé pour la défense de l'environnement en Amazonie

Le bateau de l’organisation environnementale Greenpeace MY Espérenza est revenu à quai au Grand Port Maritime hier soir. La mission scientifique confirme la présence du Récif de l'Amazone dans les eaux guyanaises. L'acteur Lambert Wilson membre de l'ONG est présent en Guyane et a réagi.

Le comédien Lambert Wilson, membre de Greenpeace © CL
© CL Le comédien Lambert Wilson, membre de Greenpeace
  • Par Catherine Lama
  • Publié le
Acteur, metteur en scène et chanteur Lambert Wilson engagé depuis 18 ans avec l'ONG  Greenpeace est un fervent défenseur de l'environnement. Son engagement se justifie dit-il par l'époque de destruction massive et rapide que nous vivons.

L'acteur recueille des témoignages pour Greenpeace


L'acteur estime important de soutenir la campagne de Greenpeace qui concerne les forages pétroliers de Total dans l'embouchure de l'Amazonie; des forages dangereux pour la faune, la flore et les populations. L'acteur s'est rendu dans le nord du Brésil et aussi dans la ville frontière Oiapoqé auprès des populations qui dépendent des ressources halieutiques. Il voulait savoir quelle était leur connaissance du danger des forages pétroliers. Il les a interrogé et filmé.
Il a pu vérifier que les populations brésiliennes et indigènes avaient une conscience aigue des dangers encourus par l'écosystème des mangroves qui seraient gravement atteintes par une activité pétrolière à proximité.
L'annonce, ce 11 mai, des résultats de la mission scientifique menée à bord du navire MY Espéranza qui confirme la présence dans les eaux guyanaises du Recif de l'Amazone, est une nouvelle de première importance. Selon l'acteur, au Brésil, nombre des personnes qu'il a rencontrées sont inquiètes et redoutent les conséquences dramatiques sur leur environnement d'une possible marée noire. Un phénomène qui n'épargnerait pas les côtes guyanaises :

"Dans le nord du Brésil, s'il y avait un problème de marée noire, de fuite dans ces puits de forage, l'impact serait directement sur les côtes de Guyane. C'est une question qu'il faut véritablement appréhender quant on est Guyanais parce que les courants remontent vers le nord."


Lambert Wilson interrogé par Olivier Damone le 11 mai 2018 dans le 13h de Guyane la 1ère



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play