publicité

Les acteurs du BTP Guyanais ratifient les accords de la création d'une Union Intersyndicale

Les syndicalistes des travaux publics et du transport routier ont, ce jeudi 26 avril 2018, ratifié une convention portant sur la création d'une union intersyndicale des acteurs économiques de la filière BTP dans le cadre des accords de Guyane.

Franck Ho-Wen-Szé, le président du syndicat de la Fédération Régionale du Bâtiment et des Travaux Publics de Guyane. © Swann Vincent-Romney (Stagiaire)
© Swann Vincent-Romney (Stagiaire) Franck Ho-Wen-Szé, le président du syndicat de la Fédération Régionale du Bâtiment et des Travaux Publics de Guyane.
  • Swann Vincent-Romney (Stagiaire)
  • Publié le
Un an après les accords de Guyane, les acteurs de la filière BTP se sont mobilisés ce jeudi (26 avril 2018) à la salle Emilio Gratien de la CCIG. Le but de cette rencontre : ratifier une convention en faveur de la création d'une Union Intersyndicale pour les professionnels locaux du secteur. La Fédération Régionale du Bâtiment et des Travaux Publics de Guyane, la Fédération des Très Petites Entreprise de Guyane ainsi que les syndicats de transport routier (Union Guyanais des Transporteurs Routier de Guyane et le Syndicat des Transporteurs Routiers de Guyane) se sont rassemblés pour discuter des principaux axes de revendications de l'Union Intersyndicale auprès des décideurs publics.

Nous estimons aujourd'hui que l'union fait la force pour avoir une voix audible auprès de nos partenaires. Cette perspective nous permettra de faire remonter nos problématiques et débattre sur des objectifs bien précis qui sont au nombre de quatre. Premièrement, la trésorerie des entreprises. Il nous faut solutionner le problème des paiements tardifs et des engagements non-tenus. Dans un second temps, nous voulons un allotissement des marchés avec une préférence pour les entreprises guyanaises. La lutte contre le travail dissimulé est également l'une des problématiques actuelles que nous voulons solutionner. Et enfin, la formation de jeunes. - Franck Ho-Wen-Szé, président de la FRBTPG


Constat mitigé pour le secteur du BTP en Guyane


Franck Ho-Wen-Szé a dressé un constat plutôt mitigé sur l'état actuel du secteur du BTP Guyanais. Toutefois, si quelques incertitudes persistent, notamment au niveau du calendrier de production, le président de la FRBTPG semble optimiste quant à une évolution positive de la situation.

Rien n'a changé dans le BTP en Guyane. Il y a quelques frémissements mais nous espérons que le secteur du BTP va mieux se porter courant 2018, le plus rapidement possible. Notre grande inquiétude réside dans le manque de précision de notre calendrier de démarrage des opérations. Nous savons qu'il y aura des opérations, beaucoup d'annonces ont été faites, beaucoup de chiffres ont été évoqués, mais il est important pour notre profession d'avoir un calendrier auquel nous pouvons nous référer.


Les syndicats du BTP ainsi que les syndicats des transporteurs routiers de Guyane attendent désormais le soutien de syndicats de professions transversales afin de créer un organisme dense et solidaire. 1 524 770 082

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play