guyane
info locale

L'aéroport Félix Eboué paralysé par la mobilisation des agents de sécurité

sécurité
Aéroport Félix Eboué de Cayenne
Hall de l'Aéroport de Cayenne ©Nikerson Perdius
Depuis ce matin, les agents de la société de sécurité Rangers en poste à l'aéroport Félix Eboué sont mobilisés et ne travaillent pas. Ils réclament le paiement d'une prime. Ce débrayage qui dure a notamment entraîné l'annulation des vols  intérieurs.
Les agents de la société Rangers qui assurent la sécurité des embarquements à l'aéroport Félix Eboué ont débrayé depuis ce matin. A la mi journée ce débrayage s'est transformé en mobilisation. Les agents réclament le paiement d'une prime de sécurité qui figure dans leur convention collective. Le directeur de l'entreprise s'engage à payer six mois sur les douze mois (juin à décembre) ce qui correspondrait à la durée de travail de son entreprise. Jusqu'au mois de juin 2019, le marché de la sécurité était assuré par l'entreprise Galéa qui a perdu ce marché avec l'aéroport.


Des pertubations importantes sur les vols intérieurs 

Ce mouvement a créé des pertubations importantes, tous les vols intérieurs de Air Guyane ont été annulés. Le vol pour les Antilles a été maintenu mais l'embarquement a été effectué en mode dégradé. L'avion dont le départ était prévu à 12h30 devrait partir à 14h30. Quand au vol en provenance de Paris, l'avion a fait demi-tour en chemin pour un atterrissage aux Açores. Il reste à déterminer si c'est à cause d'un incident technique ou de cette mobilisation.
Publicité