guyane
info locale

Affaire de la Senog, le délibéré est renvoyé au 4 mai

Le délibéré est renvoyé au 4 mai dans l’affaire en appel du « parachute doré » de l’ancien directeur de la Senog, la Société d’Economie Mixte du Nord Ouest Guyanais. Le jugement devait être rendu public aujourd’hui mais les juges de la cour d’appel ont donc décidé de s’accorder un délai supplémentaire. Ancien président de la Senog, Léon Bertrand est poursuivi pour complicité d’abus de biens sociaux. L’ex-directeur, Guy Lenavennec, est poursuivi pour abus de biens sociaux et faux et usage de faux en écriture. En 2008, Guy Lenavennec avait reçu près de 900 mille euros d’indemnités de départ, alors que la société était en grande difficulté financière. En première instance, en 2014, Léon Bertrand avait été condamné à un an de prison avec sursis et 200 mille euros d’amende. L’ex directeur de la SENOG avait écopé de 18 mois avec sursis et 300 mille euros d’amende.
Publicité