publicité

Affaire pédopornographie : le principal suspect, un fonctionnaire, a été libéré après avoir fait appel

Le fonctionnaire soupçonné de détention et de diffusion d’images pédopornographiques, près de 530 000 fichiers et de 440 vidéos a fait appel de la décision de son placement en détention, au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly. Il est désormais libre, mais placé sous contrôle judiciaire.

Tribunal de Cayenne © Frédéric Larzabal
© Frédéric Larzabal Tribunal de Cayenne
  • Nikerson Perdius
  • Publié le
Placé en détention le 18 janvier dernier, ce fonctionnaire âgé de 59 ans, résidant à Rémire-Monjoly a rapidement fait appel de la décision.
Le 30 janvier, la chambre d’instruction de la cour d’appel de Cayenne à l’issue de son audience a statué en prononçant sa remise en liberté car l’homme a des garantie de représentation. De ce fait son maintien en détention n'est pas indispensable.
Pourtant, le procureur général avait demandé à ce qu’il reste incarcéré au centre pénitentiaire de Rémire-Montjoly.
Mais attention ce fonctionnaire est placé sous contrôle judiciaire. Il a interdiction de quitter le territoire, devra pointer une fois par semaine à la gendarmerie de sa commune et justifier de soins une fois par mois à partir du 1er mars.
Il reste également mis en examen pour diffusion, captation, transmission et détention d’images pédopornographiques sur internet. Les investigations se poursuivent.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play