guyane
info locale

L'armée tremplin pour l'emploi chez les jeunes

société
Adjudant Chef Nelly
Adjudant Chef Nelly conseillère en recrutement au CIRFA ©Charly Torres
Invitée dans l'émission radio Mayouri info, l'adjudant chef Nelly, conseiller en recrutement  au Centre d'Information et de recrutement des Forces Armées (Cirfa) explique comment l'armée continue de recruter notamment dans les métiers liés aux nouvelles technologies.
L'armée de terre comme les armées en général ont des postes à pourvoir et dans l'hexagone comme en outre- mer, il y a des jeunes qui embrassent ces carrières. L'objectifs pour ces jeunes recrues est d'avoir un métier intéressant avec des perspectives aussi intéressantes précise l'adjudant chef Nelly. 


15 000 postes à pourvoir par an sur le territoire national

En Guyane, le succès de l'engagement dans l'armée comme porte de sortie ne se dément pas. Une centaine de candidats a été sélectionnéedepuis le début de l'année à raison d'une vingtaine par mois pour l'armée de terre essentiellement.
Il y a 15 000 postes à pourvoir du soldat de rang à sous officier ou encore officier dans des métiers qui ne sont pas obligatoirement militaires même s'il y a toujours une formation militaire, sur le terrain, à la base.
De Guyane partent des jeunes diplômés en mécanique, en informatique, en cuisine, des conducteurs poids lourd. Les nouveaux métiers comme opérateur drone ou pour la simulation de vols font aussi partie des offres.


Les jeunes de l'intérieur de la Guyane font aussi partie des contigents

En un an, 6 jeunes venus de Camopi et deux d'Antécume Pata situés sur le Haut Oyapock ont signé des contrats. Les jeunes filles sont moins nombreuses mais souvent très volontaires et réussissent leur engagement. 
Il n'y pas d'obligation d'avoir de l'expérience professionnelle pour intégrer l'armée et c'est, sans doute, un des points qui rendent les carrières militaires attractives auprès des jeunes qui semblent plébisciter cette voie en Guyane.

Ecoutez la totalité de l'interview

 
Publicité