guyane
info locale

Assises : l’affaire des deux tués de la cité Césaire de 2010 jugée en appel sur cinq jours

justice
Procès appel Malick Alexander
La pièce à conviction ©Claude Innocent
Malick Alexander comparait en appel devant les assises. Il est l’auteur présumé d’un coup de feu qui a tué deux personnes le 3 décembre 2010, cité Césaire à Cayenne. Un simple vol au départ, qui a dégénéré en dispute entre quartiers, jusqu’au drame.
Tout part d’un simple vol de vélo d’enfant, commis à l’encontre d’une petite fille de la cité Eau Lisette, fin 2010, à Cayenne.


Un simple vol de bicyclette divise les jeunes des cités Césaire et d'Eau Lisette

Des jeunes de la cité soupçonnent ceux de Césaire d’être les auteurs du larcin. Un jeune d’Eau Lisette allé demander des comptes est roué de coups à Césaire. C’est le neveu des frères Achille, figures de la cité Eau Lisette. Dans la soirée du 3 décembre 2010, plusieurs d’entre eux se rendent à Césaire pour demander des explications, sachant que beaucoup de jeunes se connaissent et se fréquentent, d’une cité à l’autre. Les frères Achille veulent vérifier si Maxime Alexander, un jeune de Césaire, peut-être l’agresseur de leur neveu.


Un coup de fusil, deux morts

A partir de là, les versions varient en fonction des témoins venus à la barre. Ceux d’Eau Lisette disent avoir simplement cherché à savoir ce qui s’était passé, et que la situation était quelque peu revenue au calme avant le coup de feu mortel. Ceux de Césaire affirment que Maxime a été pris à partie directement et menacé avec un fusil. Au final, Malick Alexander, le grand frère de Maxime, arrive sur place avec un fusil de chasse et titre une seule fois, en présence d’une patrouille de police venue sur les lieux. Christian Smaïl, un habitant de Césaire, et Serge Elivic, un membre de la famille Achille, s’écroulent tout deux, touchés mortellement au cou par les plombs. Condamné à 16 ans de réclusion criminelle en première instance, Malick Alexander a fait appel. Il comparait libre, après avoir passé trois années en détention.
 
Publicité