Assises : l'affaire Anne-Marie Leboulanger à nouveau devant la justice

faits divers
Assises
©Sébastien Laporte
Une nouvelle session d’assises commence aujourd’hui. Le procès le plus attendu aura lieu lundi prochain. L’homme accusé du meurtre d’Anne-Marie Leboulanger est à nouveau devant la justice. Il va comparaître en appel.
Le 31 mars 2015, Anne-Marie Leboulanger est retrouvée, par son époux le directeur de Carrefour de l’époque, la gorge tranchée gisant dans une mare de sang au domicile familial, au Mont Saint Martin. Les résultats de l’autopsie révèlent qu'elle a été tuée à l’arme blanche, pendant son sommeil. Il n’y a aucune trace de lutte.
Un suspect est rapidement identifié, grâce aux traces ADN retrouvées sur place, et dans la voiture de la victime qui avait été volée.
 

Il revient sur les lieux du crime

Assises
©Sébastien Laporte
Mais l’homme, Darwin Asprilla, fuit en Colombie, son pays natal. Arrêté là-bas, il n’est pas extradé. Mais il revient en Guyane et est arrêté en décembre 2017, en flagrant délit de vol.
Jugé en juin 2019, il est condamné à la réclusion criminelle à perpétuité, avec 22 ans de sûreté. Darwin AspriIla a toujours crié son innocence, accusant ses deux complices aujourd’hui décédés. Il comparait devant la cour d'assises en appel à partir du lundi 16 novembre.