publicité
Examens 2018
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

L'atelier avifaune du collège Arsène Bouyer d'Angoma vainqueur du concours académique Cgénial 2018

C'est une équipe de 6 collégiens de l'atelier avifaune du collège Arsène Bouyer d'Angoma à Saint-Laurent du Maroni qui a remporté le concours académique Cgénial. Un concours scientifique basé sur l'innovation. Une belle récompense pour ces élèves qui ont travaillé sur le projet durant les vacances. 

L'équipe avifaune et ses supporters autour du recteur Alain Ayong Le Kama © CL
© CL L'équipe avifaune et ses supporters autour du recteur Alain Ayong Le Kama
  • Par Catherine Lama
  • Publié le , mis à jour le
L'aventure avifaune a commencé en novembre 2016 au collège Arsène Bouyer d'Angoma de Saint-Laurent du Maroni. Pour les élèves qui le fréquentent, il a été l'occasion de conforter leurs connaissances sur les oiseaux et d'apprendre à travailler en groupe. 
Ce travail d'équipe des 6 candidats sur les 12 en déplacement a payé et leur a permis de remporter le concours académique scientifique Cgénial 2018. Une très belle réussite qui devrait mener ces enfants à Toulouse le 25 mai pour la finale nationale.
Orsinio Lampe montre fièrement le premier prix remporté © CL
© CL Orsinio Lampe montre fièrement le premier prix remporté


Une connaissance des oiseaux maîtrisée dès l'enfance auprès de la famille


Pour Judith Priam, professeur de Sciences de la vie et de la Terre, ce parcours est le résultat de la propre connaissance des oiseaux par les enfants :

"Je pense que les enfants ont été très investis dans ce projet et ils sont surtout détenteurs de la connaissance de leur propre territoire depuis tout-petits. Je trouve que c'est formidable de montrer ce transfert de connaissances de génération en génération depuis leurs parents, leurs grands parents ... ils savent tout. Je ne suis pas dans une situation où je dois tout leur apprendre ... ce sont eux qui disent Madame regardez les oiseaux..."



Présenter une cartographie des oiseaux qui fréquentent le collège, tel était le projet des élèves. Depuis un an et demi, ils observent les volatiles.Ils ont déterminé plusieurs points d'observation dans l'établissement. Ils effectuent méthodiquement leurs travaux qu'ils consignent dans un carnet de bord. En atelier, ces camarades qui s'apprécient, échangent, comparent, dessinent, compulsent de la documentation. L'un d'entre eux, Marcus a peaufiné les chants d'oiseaux pour une maîtrise parfaite le jour du concours. La matière s'est peu à peu étoffée. A la fin des vacances de Pâques après plusieurs séances d'entraînement, ils étaient fin prêts à prendre le bus pour Cayenne et à soumettre leurs travaux aux membres des deux jurys du concours Cgénial.

Un jour d'entraînement au collège


Faire aussi bien à la finale nationale le 25 mai à Toulouse


Les enfants de Saint-Laurent sont heureux, ils ont fait fi de leur timidité pour certains et ont fait mieux que leurs concurrents directs qui venaient aussi de Saint-Laurent, du collège Paul Jean-Louis.
Lowen Asalobie, 14 ans en 4ème a aimé :

" ... on sait qu'on a pas fait tout ça pour rien. On a quand même du sacrifier quelques jours de vacances... en étant plusieurs on peut découvrir plus de choses ... j'aime le sujet avifaune et travailler en groupe..."


Viandra Lampé, 13 ans en 4ème  a surmonté sa timidité :

"... je suis contente, j'ai appris beaucoup de choses. Avant je pensais que les sciences c'était quelque chose d'ennuyeux maintenant c'est mieux. Nous avons été bien, il n'y a pas eu de disputes, on s'écoutait... aujourd'hui j'ai fait l'effort de parler. J'irai représenter ma Guyane à Toulouse et je vais tout donner."


Également en 4ème, Travis Ho A Kwie, 14 ans est très heureux :

"Je suis content d'aller représenter la Guyane avec ce projet. C'est une fierté pour le collège Arsène Bouyer d'Angoma ... j'ai apprécié le travail d'équipe mené avec tous y compris ceux qui sont restés à Saint Laurent."



Le concours Cgénial

CGénial-collège est porté par chaque académie qui organise sa propre finale pour sélectionner le projet participant à la finale nationale alors que CGénial-lycée est coordonné au niveau national

A Toulouse la ville spatiale, le 25 mai prochain se tiendra la finale nationale organisée exceptionnellement  dans le cadre de la 8ème édition d'ESOF – EuroScience Open Forum – la plus grande rencontre interdisciplinaire sur la science et l'innovation en Europe qui réunira près de 4 000 chercheurs, acteurs socioculturels, économiques et politiques. Cet événement fait de Toulouse la « Cité Européenne de la Science » 2018.

Pour sa 11ème édition, le Concours CGénial propose un prix spécial sur le thème de la science au service des autres.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play