guyane
info locale

Aucun candidat MDES pour les législatives 2017, pourquoi?

élections
Jean-Victor Castor
Jean-Victor Castor - cadre du MDES ©guyane 1ère
Il n'y pas de candidat du Mouvement de décolonisation et d'émancipation sociale en lice pour les législatives 2017. Une décision qui surprend mais murement réfléchie nous a déclaré Jean-Victor Castor secrétaire général de ce parti créé en 1991.
"Nous avions décidé depuis le mois de décembre de ne pas présenter de candidat aux élections législatives..." souligne Jean-Victor Castor, secrétaire général du Mouvement de décolonisation et d'émancipation sociale.

Un repositionnement du parti face aux enjeux politiques de la Guyane

Cette décision s'inscrit dans un contexte plus général de réflexion des membres sur les enjeux politiques de la Guyane et sur la nécessité de mieux évaluer les opportunités de candidatures selon les élections. Les évènement majeurs de la crise sociale qu'a connu la Guyane en mars et avril ont démontré qu'il fallait absolument prendre en compte certains enseignements. Notamment, la défiance générale à l'égard de la classe politique et des élus locaux manifestée par la population qui leur reprochent leur incapacité à résoudre les problèmes profonds de la Guyane.
Les militants du MDES prennent, donc, le temps de la réflexion et de l'introspection : "Il faut savoir se replier sur soi-même et préparer l'avenir" conclut Jean-Victor Castor.

 

Publicité