guyane
info locale

Automobile : les SUV ont la côte en Guyane

automobile est guyanais
SUV français
Un des plus appréciés en Guyane ©CL
En Guyane, les concessionnaires notent depuis 3 ans une nette augmentation des ventes de SUV. Mais pour atténuer un bilan carbone souvent élevé, des nouveautés à moteur hybride se développent.
 
Depuis plus de trois ans, les concessionnaires automobiles l’affirment : la vente de SUV (Sport Utility Vehicle), ces voitures familiales aux lignes tout-terrain, est en nette augmentation en Guyane, au détriment des voitures de sport et des berlines. Et pour cause :  malgré un prix relativement élevé, de 20 000 à 80 000 euros en moyenne selon les modèles, ces voitures sont très prisées par les familles de classe moyenne. Elles sont jugées plus spacieuses, plus robustes et plus confortables. 


Des ventes en nette progression


Face à cette évolution, les concessionnaires ont dû adapter leur stratégie pour toucher de nouveaux consommateurs. Philippe Chantilly, responsable comptable et financier chez Lanes Guyane, explique : « traditionnellement spécialisés dans les véhicules utilitaires, nous nous sommes lancés dans la vente de SUV depuis 3 ans, et notre chiffre d’affaires a bondi de 40%. Les chefs d’entreprise qui se déplacent chez nous pour choisir leur véhicule de service, en profitent également pour acheter leur voiture de fonction ». Une stratégie payante, donc puisqu’en 2019, l’enseigne a écoulé 119 voitures contre 70 en 2017.
 


« Les berlines ont fait leur temps en Guyane »


Même constat pour Thierry Naimi, importateur de voitures américaines. Ce marché de niche est pourtant réservé à une élite. Un choix qui a fait recette cette année : 15 voitures vendues en 2019, soit 3 de plus que l’an dernier. Le concessionnaire confirme : « les berlines ont fait leur temps en Guyane. On est passé à des modèles plus spacieux. Cela s’explique notamment par le réseau routier, limité et pas toujours en très bon état. »
 

Les constructeurs s'adaptent aux nouvelles normes écologiques


En 2020, la tendance des grosses cylindrées en hauteur devrait se poursuivre. On annonce une vingtaine de modèles différents sur les sites spécialisés.
Lors du salon de Francfort en septembre dernier, plusieurs nouveautés à moteur hybride ont fait leur apparition. Et pour cause :  s’il est à la mode, le SUV a aussi la réputation d’être très polluant : il représenterait même la deuxième source d’émissions de CO2 au monde. Face à cette réputation sulfureuse, les constructeurs se sont adaptés :  les nouveaux modèles sont électriques ou hybrides, avec des avantages particuliers pour les acquéreurs. Philippe Chantilly confirme : « Tout le monde fait attention à l’écologie, c’est une nouvelle tendance. On essaie de laisser une planète propre à nos enfants. Nous avons la chance de respirer encore sainement en Guyane, il faut faire en sorte que cela continue ». Des aides sont également octroyées par le gouvernement : en 2020 un bonus écologique de 6000 euros sera maintenu pour les particuliers. L’objectif est de favoriser l’acquisition de voitures moins polluantes sur l’ensemble du territoire.
 
©Frantz Montoban / GLP1

 
Publicité