publicité

Avocats : durcissement de la grève lancée le 30 novembre

Les avocats reconduisent leur mouvement de grève jusqu’au 7 janvier…Décision prise ce mardi lors d’une assemblée générale. Ils manifestaient devant l'hôtel préfectoral. Ils sont en grève depuis le 30 novembre.

© Laurent Marot
© Laurent Marot
  • Laurent Marot/MCT
  • Publié le
Les avocats reconduisent leur mouvement de grève jusqu’au 7 janvier…Décision prise hier lors d’une assemblée générale.


Grève élargie

Depuis des mois, les avocats dénoncent le projet de loi de programmation 2019-2022 et de réforme de justice. Selon les avocats, les dispositions de ce projet de loi, vont à l’encontre d’une justice humaine. Ils dénoncent également localement les dysfonctionnements des juridictions avec « le retard de délivrance de copie des dossiers, de traitement des demandes d’aide juridictionnelle, de notification des jugements et des modifications unilatérales des dates d’audience ».
Lancée le 30 novembre pour la « chaîne pénale » (assises, correctionnelle, permanences, gardes à vue…), la grève est élargie à toutes les autres juridictions (civil, commercial, instance, tribunal administratif…).
Au niveau national, les avocats dénoncent une réforme de la justice qui risque de la rendre inaccessible aux citoyens sans connexion internet stable et sans ordinateur.
 

Revendications locales

© Laurent Marot
© Laurent Marot
Les avocats guyanais défendent aussi des revendications locales : retards de délivrance de copies de dossiers, retards de traitement des dossiers d’aides juridictionnelles, de notifications de jugement.
Ils craignent enfin les conséquences de la fusion future du tribunal d’instance et de grande instance…

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play