publicité

L'Avontuur : la goélette de l'espoir...à quai à Saint-Laurent

Avontuur c’est le nom d’une goélette construite en 1920 aux Pays-Bas. Actuellement à quai à Saint-Laurent. Affrété par une entreprise allemande ce cargo à voile parcourt le monde pour inciter à préserver l’environnement.

© E Léon
© E Léon
  • Eric Léon /MCT
  • Publié le
Avontuur c’est le nom d’une goélette deux mâts construite en 1920 aux Pays-Bas. Affrétée par une entreprise Allemande spécialisée dans le transport de marchandises, ce cargo à voile transporte du rhum, du vin, du café et des vêtements en utilisant des techniques traditionnelles de navigation intégrées aux méthodes de transport international.
Un projet qui milite pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et porter haut la volonté de préserver l’environnement. La CCOG propriétaire du port de l’Ouest de Saint-Laurent du Maroni a subventionné leur escale et organisé une visite du voilier.


L'un des derniers voiliers du 20è siècle 

Il mesure 44 mètres de long, et 6 mètres de large avec une capacité de transport de 114 tonnes de marchandises. La goélette Avontuur est considérée comme l'un des derniers vrais voiliers cargo du XXe siècle. La CCOG propriétaire du port de l’Ouest a subventionné son escale pour sensibiliser à l’environnement et mettre en valeur cette initiative de transport durable.
En escale 4 jours au port de l’Ouest, une visite du voilier est organisée au grand bonheur des plus chanceux. Accueil et rencontre avec un équipage ravi de recevoir en Guyane.
Julian Guder capitaine de la goélette Avontuur enthousiaste :

«Nous apprécions beaucoup cela. Nous nous sentons très très bien car nous avons le sentiment que les gens nous comprennent et veulent nous aider. Nous remercions beaucoup la Guyane. Saint-Laurent du Maroni est le meilleur endroit de l’Amérique du Sud »


Des aventures et des hommes
 

© E Léon
© E Léon
Le navire Avontuur n’est pas le seul invité, le voilier transporte une famille américano-argentine avec leurs enfants. Ces derniers ont sillonné les cinq continents et traversé 90 pays à bord d’une voiture construite en 1928. La Guyane est donc leur dernière étape avant leur retour en Argentine.
Herman Zapp voyageur :
 

« Nous sommes très heureux parce que la Guyane est en Amérique du Sud et nous sommes originaires de ce continent. Alors pour nous, c’est comme si nous sommes chez nous. Donc c’est très sympa, un très joli accueil.»


La famille Zapp ne poursuivra pas sa route avec la goélette Avontuur. Elle quittera la Guyane pour le Guyana, le navire quant à lui devrait se rendre en Guadeloupe à Point-à-Pitre.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play