Barbara Pompili, secrétaire d'Etat à la biodiversité, à la découverte de l'ouest guyanais

politique
Barbara Pompili à Mana
Barbara Pompili à Mana ©guyane 1ère
La secrétaire d’Etat auprès de la Ministre de l’environnement, de l'énergie et de la mer, chargée des relations internationales sur le climat et de la biodiversité, Barbara Pompili est en Guyane depuis plusieurs jours. Elle s'est rendue à Mana et Awala-Yalimapo le 11 ocotobre.

Accueillie à la mairie de Mana, Barbara Pompili a échangé avec le sénateur-maire Georges Patient et son conseil municipal. Dans cette commune se trouve à la réserve naturelle de l'Amana /haut-lieu de la biodiversité et le maire a évoqué la faune et la flore de l’Ouest guyanais. Créée en 1998, d une superficie de 14 800 hectares. Cette vaste réserve est destinée à être protégée et valorisée. La secrétaire d'Etat a déclaré vouloir faire de cette "extraordinaire nature" qui est préservée un atout économique. Quelques heures plus tôt, deux bateaux de pêche clandestins en provenance du Suriname ont été arrêtés par les gendarmes de Mana. La secrétaire d’état, mise au courant, estime qu’il faut accentuer la coopération transfrontalière.  
Elle s'est ensuite rendue à Awala-Yalimapo. Sur place, la secrétaire d’Etat a découvert le site de pontes des tortues marines. Elle  a aussi pris connaissance du plan national d’action prévu pour les protéger. Les tortues marines sont menacées par les courants, les chiens mais surtout la pêche.
Dans cette petite commune, Barbara Pompili, devait rencontrer et être accueillie par le maire Jean-Paul Fereira. Mais ce dernier a estimé qu'elle ne faisait qu'une visite éclair et n'a finalement pas souhaité la rencontrer.

Le reportage d'Alice Lauréat et Yves Robin
 

Barbara Pompili à Mana