Blocage de la route d’Apatou : les usagers n’en peuvent plus de son mauvais état et réclament des travaux immédiats

travaux publics
Mobilisation des usagers de la route d'Apatou
Mobilisation des usagers de la route d'Apatou ©Eric Léon
Depuis ce matin, la route qui mène à la commune d’Apatou est bloquée par les usagers. Ils sont excédés et dénoncent le mauvais état de cette voie longue d'une soixantaine de kilomètres. Ils exigent des travaux de réfection dans les meilleurs délais.

Depuis 4h du matin, un barrage a été mis en place sur la route de Saint-Jean à Saint-Laurent-du-Maroni. Elle est bloquée au niveau de la piste du plateau des mines interdisant ainsi l'accès à la route d'Apatou.

Blocage de la route d'Apatou
Blocage de la route d'Apatou par des usagers en colère ©Edgar Sida

Les manifestants déplorent le mauvais état de la route qui mène à Apatou et demandent sa mise en état urgente.
En colère, excédés, les usagers qui n’ont d’autre choix que d’emprunter l’unique route qui mène à Apatou, manifestent sur le barrage.
Edgar Sida qui réside et travaille à Apatou explique les raisons de cette mobilisation :

« Nous sommes mécontents de l’état de la route, nous avons l’impression d’être abandonnés et de ne pas compter pour le reste de la Guyane. Il faut trouver une solution pour qu’elle soit arrangée au plus vite, nous n’en pouvons plus, cela fait 12 ans que cela dure ! ».

L’état de cet axe routier est désastreux et même catastrophique pour éviter un trou de 20 cm de profondeur nous entrons dans un autre et c’est comme cela tout du long s’exclame Edgar Sida, la route est impraticable!

La route d'Apatou constellée de nids de poule
La route d'Apatou constellée de nids de poule ©Edgar Sida

Une route non homologuée et accidentogène

Il revient sur le fait que depuis sa mise en circulation, la route n’est toujours pas homologuée. Il y a régulièrement des accidents et les victimes ne sont pas dédommagées par les assurances compte tenu de cette non homologation.

Pour rappel, cette route a été ouverte à la circulation en 2010. Les travaux avaient été commencés en 2004. Elle a été réalisée par l'ancien Conseil régional présidé par Antoine Karam. Cela a permis de désenclaver la commune d'Apatou qui, n'était auparavant desservie que par la pirogue. Cet axe routier a participé à l'évolution économique de la région ouest.

Si quelques travaux ont permis de la maintenir ouverte à la circulation, la succession de saisons des pluies intenses a considérablement dégradé cette route insuffisamment calibrée. 

Dans le courant de la matinée, les manifestants nous ont fait parvenir la déclaration suivante :

"La route reliant la commune d’Apatou au reste de la Guyane...
C’est par la volonté du Conseil Régional dirigé à l’époque par M.KARAM que la route d’Apatou a vue le jour. Visionnaire la collectivité, à l’époque, avait pour dessein de désenclaver et développer une commune prometteuse en sachant que cette aventure, elle ne pourrait économiquement la supporter à terme mais que, conscient des externalités positives induites, l’Etat prendrait sa part dans la pérennisation de ce projet ambitieux pour les apatouciens... A l’heure ou nous écrivons ces quelques lignes, douze ans plus tard les cinquante kilomètres qui nous séparent de la capitale de l’ouest sont orphelins... Qui est propriétaire de cette route non entretenue, accidentogène et désormais criblées de nids de poules quand il ne s’agit pas de véritable excavations. Ce tronçon est emprunté tous les jours par les quelques deux cent lycéens qui fréquentent les établissements scolaires de Saint-Laurent-du-Maroni, les personnels de l’Education Nationale, les personnels de santé, les personnels des diverses structures de la commune d’Apatou, et bien entendu les apatouciens et saint laurentais. Le conseil Régional de l’époque a été visionnaire en rompant l’isolat social de la commune d’Apatou, le désintérêt de tous les acteurs publics concernés aujourd’hui par l’entretien et le développement de cet axe routier a conduit à l’actuelle situation...la crise COVID 19 n’a fait qu’accentuer la dégradation... Du temps du tour cycliste de Guyane, Apatou commune étape depuis 2014, disposait d’une route entretenue rénovée améliorée... chaque année.

- L’action du jour vise à obtenir du gestionnaire de cet axe routier une rencontre en Préfecture avec tous les acteurs concernés pour établir un échéancier pour le classement de ce tronçon en Route Nationale."

NOUS NE VOULONS PLUS DE PANSEMENTS SUR UNE JAMBE DE BOIS

LE COLLECTIF