Braquage à domicile: témoignage d'une victime

violence
Braquage à domicile: témoignage d'une victime
Christian Atzel, victime d'un braquage ©Guyane1ère
Un violent braquage s'est déroulé vendredi 24 juin 2016 à Kourou au domicile d'un couple. Selon les victimes, quatre individus encagoulés ont pénétré dans leur domicile en début de soirée. Un homme de 71 ans, présent au moment des faits, raconte son calvaire.
Il était un peu plus de 18h vendredi dernier quand 4 individus encagoulés ont fait irruption au domicile de Christian Atzel, résidant en Guyane depuis plus de 40 ans. Les propriétaires reçoivent alors des coups de poing et sont aspergés de gaz lacrymogène.

Ancien acteur local important de l'éducation nationale, Christian Atzel est formel quant à l'identification des voix et de l'origine de ses agresseurs. Il s'agirait de personnes Bushinengués.


Des invectives à caractère raciste proférées par les agresseurs

De graves propos à caractère raciste ont été proférés à l'encontre de Monsieur Atzel et sa compagne : "Il va crever" avant d'ajouter "La négresse, on te fera rien [...] on en a après les blancs, ils ont tout. Nous, on est obligé de voler".

Très remonté, Monsieur Atzel reconnaît le travail des autorités sur bien des points, seulement, concernant la sécurité des populations, il pense que des améliorations devraient être apportées. Une enquête est en cours pour pour identifier les auteurs du braquage.

Le reportage de Marc-Philippe Coumba et Abel Parnasse
Les Outre-mer en continu
Accéder au live