Brésil : en Amapa le nombre de cas de Covid-19 explose...

océan atlantique
Macapa capitale de l'Amapa
Macapa capitale de l'Amapa - ville de plus de 370 000 habitants ©Jean-Pierre Karam
En Guyane, les autorités scrutent avec inquiétude l’évolution de la situation de notre voisin brésilien de l’Amapa. Cet Etat est le plus touché du Brésil en nombre de cas rapporté à la population. Ce mercredi, on comptait en Amapa 2046 cas et 56 décès. Le nombre de cas a explosé.
La mairie de  Macapa vient d’embaucher dans l’urgence 108 professionnels de santé. Il s’agit de renforcer les équipes hospitalières débordées dans la capitale de l’Amapa, épicentre de l’épidémie dans cet état de 850 000 habitants, au nord du Brésil. Ce mercredi, on y comptait 1451 cas de coronavirus, un doublement des cas en une semaine. 56 personnes sont décédées dans tout l'état, dont plus de la moitié ont entre 20 et 59 ans. 
Dimanche, le gouverneur Waldez Goes a signé le décret prolongeant le confinement jusqu’au 18 mai avec de nouvelles restrictions.


Un cimetière agrandi

Un carré de 300 places dédié aux victimes du Covid-19 a été installé au principal cimetière de Macapa. Dès le début de ce mois, la municipalité de Macapa a décidé d’agrandir le cimetière São Francisco de Assis. Une parcelle de 2500 m2  y a été aménagée pour accueillir 300 tombes. Il n’y a plus de places dans les autres cimetières de la ville alors que l’on procède quotidiennement à des enterrements. Les cérémonies funèbres seront opérées selon un strict protocole. Dans ce secteur identifié Covid-19, toutes les sépultures seront bien matérialisées et un mémorial y sera édifié.


Un hôpital de campagne à Santana

Dans la ville portuaire de Santana, un hôpital de campagne a été monté pour accueillir 18 patients, dont 6 en soins intensifs, et le nouvel hôpital de l’université fédérale a été autorisé à accueillir 30 patients Covid gravement atteints. De quoi soulager un peu les structures publiques et privées au bord de l’explosion.
A Oiapoque, en face de la Guyane, on atteint ce mercredi 45 cas cumulés. Malgré la fermeture de la frontière, Saint Georges a enregistré 10 cas…les autorités sanitaires guyanaises suivent au jour le jour la situation chez notre voisin, en espérant que la vague ne franchisse pas le fleuve Oyapock…

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live