Brésil : le cap des 5 millions de cas de Covid-19 franchi, la crainte d’une deuxième vague

coronavirus
Coronavirus Brésil
©Photo : Miguel Schincariol AFP
Le Brésil a franchi le cap des 5 millions de cas de Covid-19 : 5 002 357. Le nombre de décès liés à la maladie est de 148 304. Toutefois, la propagation du coronavirus semble avoir ralenti. Mais les milieux médicaux mettent en garde contre le relâchement des restrictions. 
La situation sanitaire semble s'être améliorée au Brésil. Le nombre de décès quotidiens liés au covid 19 a baissé de près de 1100 fin juillet à environ 700 récemment. Le nombre de nouveaux cas détectés par jour a même été quasiment divisé par deux.


Mise en garde des médecins


Mais les spécialistes mettent en garde contre un optimisme prématuré. A l'occasion du franchissement du seuil de 5 millions de cas constatés dans le pays depuis le début de l’épidémie, certains évoquent une sous-évaluation. Selon

"Ce nombre est beaucoup plus élevé en raison des faibles niveaux de dépistage et de la sous-notification de la maladie. Très bientôt, nous atteindrons 150 000 morts, un nombre effrayant. A ce propos, on voit les autorités assouplir de plus en plus la distanciation sociale malgré le nombre de cas."

Roberto Medronho, épidémiologiste à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro,

 

La reprise des activités


Des craintes liées notamment à la reprise des activités économiques encouragée par le gouvernement et réclamée par certains milieux et une partie de la population. C’est le cas de Blamar Silva, un métallurgiste qui vit dans un quartier défavorisé :     
 

"Vous devez vous détendre, Il faut libérer les gens pour qu'ils aillent travailler, car aucun pays au monde ne peut enfermer les gens pendant six mois. Les gens ont besoin de travailler. Il y a des gens qui ont faim."

 

Risque d’une 2ème vague avec le printemps


Outre cette reprise des activités, les médecins s'inquiètent de l'arrivée du printemps comme l’explique Roberto Medronho :
       

"Les températures montent. Cela incite les gens à se rassembler sur les plages, les bars et les restaurants - beaucoup sans masque facial, beaucoup sans prendre les précautions nécessaires. Et donc, je crains que nous ayons une deuxième vague comme en Europe."

 

Risque sanitaire mais aussi économique et social

Coronavirus Brésil
©Photo AFP
En plus du drame sanitaire, et donc des nombreux décès, une 2ème vague de covid 19 serait aussi très dangereuse pour une économie brésilienne déjà en récession à cause de la pandémie. Le Fonds Monétaire International a prévu une contraction du PIB de 5,8% sur l’année. L’endettement du pays est élevé. Une étude publiée par Euler Hermes, évalue le taux de chômage à 24% en tenant compte du « chômage caché » (sous-emploi,…)  au lieu des 13,8% officiels.




 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live