Un budget non voté, et un pouvoir escamoté à Papaïchton

élections 2021
Dispensaire Papaïchton
Dispensaire à Papaïchton ©DR
La commune de Papaïchton a vu son budget rejeté lors du vote du conseil municipal la semaine dernière. C’était la dernière chance pour faire passer ce vote pour l’exécutif, puisque le délai extraordinaire accordé cette année crise sanitaire oblige était fixé au 31 juillet.
La commune de Papaïchton a vu son budget rejeté lors du vote du conseil municipal la semaine dernière. C’était la dernière chance pour faire passer ce vote pour l’exécutif, puisque le délai extraordinaire accordé cette année crise sanitaire oblige était fixé au 31 juillet.


Un budget fixé par l'Etat


Ce délai de fin juillet ne signifie pas que la commune durant six mois ne pouvait pas investir. Comme d'autres collectivités locales, elle a pu fonctionner sans vote de son budget. La commune peut en effet procéder à des investissements dans la limite d’un quart de l’enveloppe inscrite au budget de l’année précédente. Par contre, il appartient désormais au préfet de saisir la Chambre régionale des comptes qui va élaborer un budget de la commune après ce rejet. Par la suite c'est le représentant de l’Etat une fois la notification de ce budget publiée qui aura la responsabilité de l’exécuter.
 

Des chantiers malgré tout


Dès lors la commune ne pourra pas procéder à des investissements non prévus dans ce budget. L’Etat reprend en quelque sorte la main. Une année blanche en somme sans grands investissements nouveaux. Ce qui n’empêchera pas que les chantiers programmés sortent de terre comme les opérations de terrassement de la route Maripasoula-Papaïchton qui doivent d’ailleurs débuter ce mois- d'août.
 

Un coup politique dans le cadre de la future élection municipale


Le vote des élus n’est pas anodin en tout cas. Il témoigne en particulier du contexte des élections. Effectivement, c’est un revers politique avant tout. La majorité initiale du maire Jules Deie n’existe plus, elle a implosé. Il faut rappeler que le maire sortant était en ballotage dans le cadre des élections municipales, 41,5% des suffrages à l’issue du 1er tour de mars dernier, 4 petits points derrière il y avait la liste de Richard Lobi et Claude Djani en 3e position avec 16,5%. Autant dire qu’avec les 1er et 2nd tour qui seront rejoués à Papaïchton comme dans six autres communes de Guyane dans les prochains mois, les cartes sont rebattues. Et bien entendu le nouveau conseil municipal qui sortira de cette élection aura le choix de garder le budget fixé par la Chambre régionale des comptes ou de voter un budget rectificatif.
C’est donc un coup politique. Au prix élevé diront certain puisqu’il implique une perte de pouvoir budgétaire au moins jusqu’à l’élection du prochain conseil municipal.