publicité

Camopi : les camopiens s'interrogent sur leur avenir

Depuis 2013, il n'y a plus besoin d’autorisation préfectorale pour se rendre dans le bourg de Camopi. La  mesure a été levée à la demande du Maire de l’époque pour donner une chance au développement économique, et touristique. Qu’en est-il 3 ans après ? Les camopiens s'interrogent.

Le bourg de Camopi au bord de la rivière Camopi © Laurence Tian Sio Po
© Laurence Tian Sio Po Le bourg de Camopi au bord de la rivière Camopi
  • CL - Laurence Tian Sio Po
  • Publié le
Depuis 3 ans l'accès à Camopi est libre et pourtant l'activité économique n'est pas au rendez-vous.  L’aérogare n’est pas encore en service et les habitants dressent toujours le même constat : les activités, et le travail manquent.
Le village est gangréné par l’orpaillage illégal, les suicides, les addictions, le manque d’activité. La transmission entre anciens et jeunes se fait difficilement . Ces derniers pour nombre d'entre eux voudraient vivre ailleurs.
Le tourisme pourrait être une voie économique à suivre mais elle reste couteuse à mettre en oeuvre dans cette commune qui compte 1700 habitants dont, seulement, 170 occupent un emploi rémunéré.

Le reportage de Laurence Tian Sio Po et Olivia Garrett-Alaïs
Les camopiens et leur avenir


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play