publicité

Les carburants changent de nom à compter du 12 octobre

Le « sans-plomb », le « diesel »ou le « gazole » changent de nom et de signalétique. Cette mesure européenne a pour objectif d’harmoniser l’étiquetage au sein de l’Union européenne. Un changement qui s’effectue à compter du 12 octobre.
 

© CL
© CL
  • Par Marie-Claude Thébia
  • Publié le
Fini les hésitations devant la pompe à essence, lorsque l’on est sur le sol européen... A partir du 12 octobre, les carburants changent de nom. Cette nouvelle appellation sera commune aux pays européens et même au-delà. 


Harmonisation des noms

C’est en 2014, que cette directive européenne est née. Elle a été adoptée en 2014. Il s’agit d’harmoniser les étiquetages des carburants au sein de l’Union européenne. Les 28 états membres actuels sont concernés mais aussi sept autres pays : l’Islande, Le Liechtenstein, la Norvège, la Macédoine, la Serbie, la Suisse et la Turquie.
Ces nouvelles étiquettes présenteront des formes et des lettres entre les différents types de carburant. L’essence sera signalée par une étiquette ronde et la lettre E, tandis que le diesel portera la lettre B dans une étiquette carrée. Au sein de ces deux grandes familles, un chiffre indiquera le taux de biocarburant.


Un nouvel étiquetage 

La transition ne sera pas brutale. En Guyane, les stations-service s'activent. Il est prévu que ce nouvel étiquetage soit présent dans les manuels d’utilisation des véhicules, aux points de ravitaillement et de recharge sur les véhicules et chez les concessionnaires automobiles. Dans les stations-services, ces logos apparaîtront sur les pompes et leurs pistolets. Cette révolution européenne commencera le 12 octobre. Pas d'harmonisation en revanche pour les prix des carburants. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play