publicité

carnaval

rss

Carnaval 2018 : la fin de près de cinq semaines de festivités carnavalesques

Le roi du carnaval n'est plus. Il a été brûlé mercredi 14 février sur la place des Palmistes. Ses fidèles l'ont accompagné jusqu'à sa dernière demeure. Durant cinq semaines, le carnaval a été au centre de toutes les manifestations. 

© Mairie de Cayenne
© Mairie de Cayenne
  • Par Marie-Claude Thébia
  • Publié le , mis à jour le

Vaval brûlé place des Palmistes 


Le carnaval 2018 s'est achevé hier à minuit. Vaval a été brûlé place des Palmistes, entouré dans ses derniers instants par une foule immense. Les pleureuses comme le veut la tradition, ont pris place autour de lui et de leurs larmes l'ont accompagné. Ses adeptes se sont habillés en noir et blanc et une dernière fois ont défilé dans les rues. 
Vaval, cette figure mythique du carnaval qui revêt de multiples formes, a ensuite été transporté place des Palmistes ou un bûcher a été érigé. Les flammes l'ont consumé et transformé en cendres. 

Tradition respectée 


Le carnaval est donc terminé. Il avait débuté le 14 janvier 2018 pour s'achever le 14 février. Durant un peu plus de quatre semaines, le roi Vaval a régné en maître sur la ville. Un véritable exutoire pour les carnavaliers qui l'espace d'un instant se sont oubliés.
Cette année encore les coutumes ont été respecté : le carnaval des rues, les grandes Parades de Cayenne et Kourou, les dancings carnavalesques et leurs bals paré masqué animés par leurs orchestres phares, les mariages burlesques et le mercredi des cendres, le défilé des diablesses. 
Le mercredi des cendres est aussi le jour qui marque l'entrée en carême. Un temps de pénitence, qui s'achève à Pâques par une célébration de la vie. Mais cela c'est une autre histoire.

Le reportage de Guyane  la1ère



Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play