guyane
info locale

Carnaval 2019 : les défilés dans les rues de la ville de Cayenne sont maintenus

carnaval
Carnaval : Kassialata 2018
Le groupe Kassialata ©Fabrice Juste
Les membres du comité du Carnaval, les participants et la direction de la mairie de Cayenne se sont retrouvés pour discuter des subventions destinées au Carnaval. La mairie a souhaité clarifier la situation suite aux inquiétudes soulevées par les polémiques sur le Carnaval de rue.   

 
La polémique a fait rage sur les réseaux sociaux. Fin du suspens. Les cavalcades du dimanche sont maintenues dans les rues de Cayenne.


Le Carnaval dans moins d'un mois

L'édition 2019 du Carnaval se prépare. Avec un parcours identique et un dispositif de sécurité qui ne change pas, la mairie a assuré aux groupes que les subventions resteraient les mêmes. A un mois de l’arrivée du roi Vaval, elle a invité le comité du carnaval et les participants, pour clarifier la situation financière.
Marie-Laure Phinéra-Horth maire de Cayenne explique : 

"Nous avons réfléchi. Nous voulons demander une aide aux organisateurs de soirées privées ou de bals carnavalesques. Il faut apporter des ressources aux groupes de rue. Ils n'ont pas de revenus, c'est important de les aider".


La rançon du succès

Subventionné à hauteur de 40 000 euros par la mairie, les groupes et participants s’inquiètent de la disparition du carnaval de rue. Le groupe Kassialata n’avait pas participé à la parade de Cayenne cette année, jugeant l’organisation de la parade trop vieillissante.
Stéphane Sainte-Foie président de l’association Kassialata déçu :

"Le Carnaval est amené à disparaître car cela coûte cher. Chaque dimanche, nous offrons un spectacle gratuit et ce sont les autres qui en profitent. D'ici quelques années, on ne pourra plus suivre".


Véritable manne touristique pour la Guyane, d’autres communes souhaitent organiser leur propre carnaval. Il débutera le 6 janvier prochain pour se terminer le 6 mars.