Carnaval : les cavalcades autorisées mais dans le respect des gestes barrières et dans les quartiers

carnaval
Réunion Carnaval mairie
Au centre : Alexis Noha – Président du Comité des festivals et carnaval de Cayenne

Annulé en décembre, le carnaval aura finalement ses jours gras. La préfecture autorise sous conditions, des défilés dans les quartiers organisés dans l’urgence. Un manque d’anticipation qui agace certains carnavaliers, car les grands groupes ne défileront pas. 

Réunion Carnaval mairie

Annulé en décembre, le carnaval aura finalement ses jours gras. La préfecture autorise sous conditions, des défilés dans les quartiers, des festivités organisés dans l’urgence. Un manque d’anticipation qui agace certains carnavaliers, car les grands groupes ne défileront pas comme à l’accoutumée. Ce sont les petits groupes, plus spontanés, qui défileront en musique dans le respect des gestes barrières et des mesures sanitaires.

C'est trop tard. La décision vient trop tard.

 Alexis Noha – Président du Comité des festivals et carnaval de Cayenne

 

Pas de parades

Image de carnaval
©Guyane la 1ère

Amers, dépités, les membres du Comité des festivals et carnaval de Cayenne sont résignés, ils ne participeront pas aux jours gras…impossible d’organiser les festivités en 5 jours. Manque d’anticipation, absence de concertation, ils estiment que la préfecture n’a pas joué le jeu et n’a pas préparé suffisamment en amont l’échéance carnavalesque. Le président du Comité des festivals et carnaval de Cayenne affirment avoir sollicité les services de l’Etat à de nombreuses reprises et ce, bien avant le changement de préfet. Des demandes réitérées après les quelques cavalcades marrons survenues chaque dimanche du mois de janvier à Cayenne….et notamment lors de cette réunion en petit comité le 18 janvier, ou les carnavaliers sont convoqués après le défilé de la Zac Hibiscus

Cette réunion, on a proposé un projet au préfet, nous n'avons jamais eu de réponses. Nous avons appris aujourd'hui que quelques groupes étaient convoqués, la mairie était pas au courant, le comité et  l'union régionale non plus, alors je ne comprends pas. 

Alexis Noha – Président du Comité des festivals et carnaval de Cayenne

 

La fête dans les quartiers

La situation épidémique s’améliorant, la préfecture décide de lâcher du lest….à une semaine seulement du terme du carnaval… Les jours gras seront célébrés dans les quartiers et non dans les artères principales.

Les gens pourront s'exprimer dans un temps donné, dans des espaces donnés accompagnés par d'autres associations. Ce n'est pas la grande fête mais des petites fêtes locales dans les quartiers, par les personnes qui auront obtenues des dérogations auprès de la préfecture. 

 Thierry Queffelec – Préfet de la Guyane

 

Touloulous à la parade du Littoral 2019
©Rodrigue Tisserand

La crise sanitaire n’aura donc pas totalement éteint le carnaval guyanais. Si Les grands groupes ne défileront pas comme à l’accoutumée, ce sont les petits groupes plus spontanés qui marcheront en musique et dans le respect supposé des gestes barrières

Le reportage de Guillaume Perrot, Pierre Trefoux et Laurent Marot :

Carnaval : frustation du comité de Cayenne.