guyane
info locale

Cayenne : Les Frères de la Crik suspendent leur opération de prévention aux abords des établissements scolaires

social
Les frères de la Crik encouragés par le préfet Patrice Faure
Les frères de la Crik encouragés par le préfet Patrice Faure ©Isabel Lerouge
Les frères de la Crik jettent l’éponge. Malgré une efficacité sur le terrain, le dispositif de prévention de la délinquance aux abords des établissements scolaires est suspendu. Le président Nahel Lama argue du manque de soutiens administratifs et financiers.
Le travail de prévention aux abords des établissements scolaires effectué par l'association "Les frères de la Crik" a été saluée par le préfet Patrice Faure au mois de décembre. A ce titre une subvention de 20 000 euros devait lui être attribuée, une somme conséquente mais insuffisante pour la pérennité du dispositif. Il faut d'autres soutiens financiers pour continuer explique le président Nahel Lama. Il a donc décidé de suspendre cette action. 

Nahel Lama et le manque de moyens

Il faut rappeler que cette action menée avec des jeunes médiateurs en service civique avait pour  but de lutter contre la délinquance et les agressions par le dialogue. Trois établissements étaient concernés à Cayenne, les collèges Nonnon et de l'Externat Saint-Joseph ainsi que le lycée de l'externat Saint-Joseph. Les jeunes sont déçus de ne pas continuer et espèrent pourvoir reprendre leur mission rapidement :

La frustration des médiateurs


 


 
Publicité