Cayenne : malaise au sein de la police nationale, les syndicats réclament le départ du directeur

sécurité
Police nationale, les agents réclament le départ de leur directeur
©Guyane la 1ère

Ils veulent le départ de leur patron, Gil Friedman. Tous les syndicats de police de Guyane dénoncent le manque de dialogue social et des pratiques d'harcèlement de la part du directeur territorial de la police nationale déja fragilisé par l'affaire du carnavalier mordu par un chien de la police.
 

Les policiers se sont rassemblés le 19 janvier devant le commissariat de Cayenne, unis, contre leur chef. Une intersyndicale réclame le départ du directeur territorial de la police nationale, Gil Friedman. Un homme jugé autoritaire. Le personnel dénonce un management par la terreur entraînant un climat social délétère dans les équipes. Certains personnels tombant même en dépression. Il est aussi reproché au directeur de n'avoir pas soutenu ses hommes, lors des dernières crises.

L’intersyndicale a ensuite été reçue par le préfet, pour présenter un cahier de doléances. Thierry Queffélec a indiqué qu’une inspection serait envoyée. Il s’est également engagé à faire remonter les doléances à Paris.

Le reportage de Thierry Merlin et Abel Parnasse

Police Nationale : les syndicats demandent le départ de leur patron.