publicité

Evacuation du Mont Baduel : les habitants attendent du soutien de la mairie

Face aux risques de glissement de terrain du Mont Baduel, le préfet Martin Jaeger et Marie-Laure Phinéra-Horth, maire de Cayenne ont pris la décision d’évacuer la colline de ses résidents. Le président de l’association des habitants « Chemin de Troubiran » Serge Desroches réagit.

Serge Desroches Le président de l’association des habitants « Chemin de Troubiran », accompagné d'un membre de l'association © Kiliann SAIBOU
© Kiliann SAIBOU Serge Desroches Le président de l’association des habitants « Chemin de Troubiran », accompagné d'un membre de l'association
  • Franck Leconte - Kiliann SAIBOU
  • Publié le

Serges Desroches appel la mairie à les soutenir

Serge Desroches Le président de l’association des habitants « Chemin de Troubiran »appel la mairie à les soutenir.
Convoqué hier à la mairie de Cayenne, le président ne s’attendait pas à un constat aussi alarmant. Les risques d’éboulement de terrain étaient déjà connus selon lui, mais le niveau de dangerosité mal mesurée par les résidents.  
Pour Serge Desroches les habitants crus en la véracité des précédentes études, ils  n’ont donc pas considéré à sa juste valeur la menace qui aujourd’hui est imminente. Le mal est fait, c’est maintenant plus de 800 personnes qui doivent quitter la zone pour ne pas risquer de revivre une situation pire que la catastrophe de Cabassou, ce que ne veulent pas les autorités. 
Un appel au soutien
Conscient du danger, le président de l’association « Chemin de Troubiran » Serge Desroches exprime la volonté des habitants de coopérer, mais sous certaines conditions. Il s’agit d’obtenir des autorités et en particulier de la mairie, des solutions garantissant des logements équivalents à ce que possèdent actuellement les résidents.
Une réunion est par ailleurs organisée ce mercredi à 17h00 à l’école élémentaire de Vendôme à Cayenne entre l’association et Marie-Laure Phinéra-Horth,.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play