Cayenne : les professeurs du lycée Michotte votent le blocage

éducation
Le lycée professionnel Michotte à Cayenne
Le lycée professionnel Jean-Marie Michotte ©DR
Les enseignants du lycée professionnel Jean-Marie Michotte, à Cayenne, ont voté à la majorité ce matin en assemblée générale le blocage de leur établissement. Cette opération, prévue demain matin, est la conséquence du ras-le-bol des professeurs qui mettent en avant plusieurs revendications.
Les enseignants du lycée Jean-Marie Michotte à Cayenne ont voté à la majorité ce matin en assemblée générale le blocage de leur établissement. Cette opération, prévue demain matin, est la conséquence du ras-le-bol des professeurs qui mettent en avant plusieurs revendications.
Ils ont dit oui, à la quasi unanimité, au blocage de leur lycée. La décision des professeurs  prendra effet demain matin avant l’ouverture de l’établissement. Une action forte, car ils tiennent à dénoncer une situation qui perdure. A trop attendre des réponses à leurs revendications le vase de la colère déborde aujourd’hui, expliquent-ils. "Beaucoup de professeurs n'en peuvent plus du tout. Il n'y a plus de matériel dans les ateliers depuis des mois. Les élèves ne peuvent donc pas travailler. Les examens sont dans deux mois", se désole Bruno Niederkorn, porte-parole de l'intersyndicale.


Un déficit jugé "abyssal"

Les doléances des professeurs sont nombreuses. Ils réclament notamment plus de transparence dans la gestion du lycée, dont les finances seraient au plus mal. Ils ont demandé un audit pour connaître la profondeur du déficit jugé « abyssal ».
Par-dessus tout l’absence de matériel pour travailler cristallise les tensions.


Pas assez de consommables

Les professeurs n’ont pas décidé de la durée du blocage de leur établissement prévu demain matin, ils espèrent cependant un premier geste de la direction et du rectorat, à savoir la livraison dès demain de consommables afin d’améliorer leurs conditions de travail. La direction du lycée, absente ce matin, n’a pu être jointe.
Le reportage de Guyane la1ère : 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live