CCI Guyane Tour : de l'aide pour les entreprises de l'Ouest

entreprises
Commerçants Saint-Laurent
©Eric Léon
A l’aube d’une crise économique sans précédent, la Chambre de Commerce et de l’Industrie a pris les devants. Depuis jeudi dernier, l’équipe de la CCIG sillonne le territoire pour apporter son soutien aux chefs d’entreprise et plus particulièrement dans l’ouest.
 
Sur les 1510 entrepreneurs que comptent l’Ouest guyanais, moins de 15% d’entre eux ont pu bénéficier des aides de l’Etat pour faire face aux pertes financières liées à la crise sanitaire. Une crise économique devenue un casse-tête pour les chefs d’entreprise.
 

Alain Chung, président de l'association chinoise de Saint-Laurent du Maroni

Alain Chung sait de quoi il parle en matière de trésorerie. Le président de l’association chinoise de Saint-Laurent-du-Maroni soutient du mieux qu’il peut les commerçants de la commune.
Ces professionnels souffrent de la fracture numérique. Les explications d’Olivier Touami, vice-président de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Guyane.
 

Olivier Taoumi vice-président de la Chambre de commerce et de l’industrie de Guyane

Sans avoir de chiffres officiels pour le moment, l’hécatombe des dépôts de bilan devrait se faire connaître dans les semaines à venir. Et pour limiter la casse, l’organisme de micro-crédit Adie à son niveau, multiplie les aides financières.

Mireille Jund, directrice de l’Adie Guyane

Ces aides financières sont, bien sûr, bienvenues pour ceux qui peuvent en bénéficier. Pour les autres, la torture administrative continue. Des chefs d’entreprise qui attendent un vrai soutien des banques.  
 

La CCIG aux côtés des chefs d'entreprise de Guyane 

Le CCI Guyane Tour continue de sillonner le territoire pour apporter son soutien aux chefs d'entreprise. Après Saint-Laurent-du-Maroni et Apatou jeudi dernier, à Mana et Awala Yalamapo, vendredi, la dernière étape l’équipe de la Chambre de commerce et de l’industrie, est prévue le 3 septembre prochain à Cayenne.
 
CCI Guyane ATour
L’adie Guyane, de son côté, a mis en place une permanence téléphonique. Plusd' infos au 09 70 845 111 (prix d’un appel local). 




 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live