publicité

Une centaine de personnes dans les rues de Cayenne pour réclamer le retrait de la loi Elan

L’association Droit au Logement poursuit sa mobilisation de protestation contre un amendement conférant plus de pouvoirs au Préfet en ce qui concerne les expulsions.

L’association Droit au Logement poursuit sa mobilisation de protestation contre un amendement conférant plus de pouvoirs au Préfet en ce qui concerne les expulsions. © Claude Innocent
© Claude Innocent L’association Droit au Logement poursuit sa mobilisation de protestation contre un amendement conférant plus de pouvoirs au Préfet en ce qui concerne les expulsions.
  • Franck Leconte avec Claude Innocent
  • Publié le , mis à jour le
Un peu plus de cent personnes ont battu le pavé cayennais ce vendredi matin. L’association Droit au Logement Guyane, ils proteste une nouvelle fois (après un blocage de la route des plages à Rémire-Montjoly le 21 juin dernier) contre l’article 57 bis de la loi sur l’évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (Elan) adopté en première lecture par l’Assemblée Nationale le 8 juin et présenté en deuxième lecture durant le mois de juillet. Cet article confère aux Préfets de Guyane et de Mayotte la possibilité d’ordonner l’évacuation et la démolition d’habitats informels, sans passer par une étape judiciaire.
Le président de Droit au Logement en Guyane, Marius Florella, dénonce un abus de pouvoir au profit du Préfet.

MISE A JOUR 12h30 :
La marche a pris fin devant l’hôtel préfectoral. Après deux heures d'attente, une délégation a été reçue par le directeur de cabinet du Préfet et a remis une motion de contestation de la loi.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play