28e concours régional de danse de la Guyane un bon cru qui confirme de nouveaux talents

danse cayenne
Les candidats du 28e concours régional de danse
Les candidats du 28e concours régional de danse ©CRDG
La 28e édition du concours régional de danse de la Confédération nationale de danse Région Guyane s’est tenue à l’auditorium de l’Encre à Cayenne ce 1er mars. De nombreux prix ont été attribués aux 90 concurrents et notamment à Alary Ravin de l'Adaclam et la jeune Chiara Bellony.
 
C'est un moment redouté mais attendu pour tous les jeunes élèves danseurs de Guyane, le concours régional qui est la première marche pour accéder au concours national et mesurer son niveau.
Ils sont un peu de plus 90 danseurs  issus de plusieurs associations de danse affiliées à la CND Guyane à s'être présentés devant le jury composés entre autres professeurs, de professionnels nationaux comme Léonid Pissarenko pour la discipline classique et Patrice Paoli pour la discipline jazz.
Jeannine Vérin, la présidente de ce concours régional explique les enjeux pour les jeunes danseurs :

Jeannine Vérin présidente du concours régional de danse

Deux danseurs ont raflé des prix. La jeune Chiara Bellony, 11 ans, qui a obtenu 3 premiers prix : en classique à l’unanimité, en jazz et en contemporain et Alary Ravin avec un premier prix donnant accès au National avec les félicitations du jury en discipline jazz sur une chorégraphie de Magali Vérin et le premier prix donnant accès au National à l’unanimité des jurés pour la discipline  contemporain.
Les lauréats devront remettre leurs titres en jeu lors du concours national de danse qui se tiendra à Montpellier au mois de mai prochain.
 

Alary Ravin, la nouvelle étoile montante guyanaise

Alary Ravin
©CL

Ce jeune homme de 17 ans, élève de terminale littéraire au lycée Félix Eboué est un habitué des récompenses depuis des années. Il veut devenir danseur professionnel et s'en donne les moyens. Il a participé cette année au concours régional caraibéen aux côtés de danseurs de Guadeloupe, Martinique, Saint-Barthélémi et la Guyane. Alary s'est distingué et a obtenu un premier prix avec les félicitations du jury et un stage à Harlem en classique ainsi qu'un premier prix à l'unanimité en jazz, modern jazz dans la pratique amateur avancé.
Comme il le dit : ... c'est une chance pour moi d'y avoir participé et d'avoir obtenu le stage à Harlem...  Il sera à la Harlem School of the Art au mois de juillet.
Il en convient, il n'est pas évident d'allier la danse de haut niveau et les études scolaires. Mais, il fait le plus d'efforts possible car il veut avoir son bac, poursuivre dans la danse et réussir.

Alary Ravin
Un grand écart sur la plage de Montjoly ©JL

Le reportage de Vanessa Porphyre et Séfian Deie
 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live