Amiante : l'inquiétude des locataires de l'un des immeubles de la Rénovation Urbaine

santé cayenne
Amiante : l'inquiétude des locataires de l'un des immeubles de la Rénovation Urbaine
©Clotilde SERAPHINS-GEORGE

Mobilisation de quelques habitants de l’un des immeubles du quartier de la Rénovation Urbaine à Cayenne. Les travaux qui ont cours depuis plus d’un mois, les inquiètent sachant que le bâtiment contient de l’amiante. Ils se plaignent en outre des nuisances engendrées par ces travaux. 

Quitter son logement quand y vivre n’est plus supportable, c’est ce à quoi disent songer ces locataires du bâtiment C de la Rénovation Urbaine à Cayenne. Mais où aller ?

On parle de familles et de personnes âgées locataires de la société Immobilière de la Guyane pour certaines depuis près de 40 ans. Elles préfèrent rester discrètes mais avouent craindre que les travaux en cours ne libèrent l’amiante contenue dans la construction. La fille de l’une d’elles évoque notamment le bruit dix heures d’affilées tous les jours.

Amiante : l'inquiétude des locataires de l'un des immeubles de la Rénovation Urbaine
©C. SERAPHINS-GEORGE

Les ouvriers arrivent à 6h45 et commencent à percer dès 7h du matin. Donc les premiers temps on observe en nous disant que ça va passer mais non ! Tous les jours, quand ils quittent le chantier c'est sale et ils oublient qu'il y a des locataires. Donc à un moment, on a pété un plomb.

Kelly PORTUT, fille d'une locataire

Quatre appartements sur huit restés vacants, sont concernés. Les quatre locataires restant ne parvenant visiblement pas à se faire entendre du bailleur qui pourtant assure une permanence au rez-de-chaussée du bâtiment concerné, appellent à la rescousse l’Union Départementale Consommation Logement Cadre de Vie qui d’emblée fait valoir des manquements à l’article 44 de la loi sur l’investissement locatif.

Amiante : l'inquiétude des locataires de l'un des immeubles de la Rénovation Urbaine
©C.SERAPHINS-GEORGE
Amiante : l'inquiétude des locataires de l'un des immeubles de la Rénovation Urbaine
©C.SERAPHINS-GEORGE

Il prévoit notamment l’information des locataires par le bailleur de la présence d’amiante et l’organisation d’une réunion d’information. Une réunion qui garantirait la poursuite du chantier.

Amiante : l'inquiétude des locataires de l'un des immeubles de la Rénovation Urbaine

 

Amiante : l'inquiétude des locataires de l'un des immeubles de la Rénovation Urbaine
©C.SERAPHINS-GEORGE

Nous n'avons rien contre l'entreprise, elle a eu un marché, elle fait son travail. Mais simplement c'est le donneur d’ordre qui est la SIGUY avec qui nous aurons un problème. Tant que nous n'aurons pas été convoqué, avoir une réunion avec eux pour savoir ce qui se passe, nous n'allons pas arrêter. Nous le disons fortement.

Alain CHRETIEN HO-A-WIE, Président de l'Union Départementale CLCV

Des responsables de la SIGUY finalement dépêchés sur les lieux écoutent, entendent et expliquent : " oui, les murs contiennent de l’amiante et les travaux entamés consistent justement à les neutraliser avec du placo haute dureté."

Amiante : l'inquiétude des locataires de l'un des immeubles de la Rénovation Urbaine

On est parti sur un système expérimental de calfeutrement des murs de manière à venir habiller les parois qui étaient concernés par la présence d'amiante, avec des matériaux spécifiques, de manière a ce que demain, le locataire qui sera dans le logement puisse fixer une étagère, une télévision, sur un mur qui supportera la charge.

Wassy ABJIBOLA, chargé d'opération patrimoine SIGUY  ( société immobilière de la Guyane )

Quant aux horaires et aux jours de chantier, ils seront selon le bailleur revus avec l’entreprise chargée des travaux pour un meilleur respect de la quiétude des locataires. Les jours prochains diront si un consensus aura été trouvé. 

©Clotilde SERAPHINS-GEORGE