guyane
info locale

Annick Girardin : une volonté politique d'état au plus près du terrain

gouvernement cayenne
Annick Girardin 28 11 19
Annick Girardin sur le plateau du magazine Politik' Hebdo ©Guyane la 1ère
La ministre des Outre-mer, était l'invitée du magazine Politik'Hebdo, après deux jours de visite sur le terrain, Annick Girardin a insisté sur sa volonté d'être présente aux côtés des Guyanais.
Annick Girardin la ministre des Outre-mer avait à cœur de faire passer ses messages lors de l’émission Politik’Hebdo, à commencer par celui de la présence de l’Etat aux côtés des acteurs guyanais.
 

Une présence forte aux côtés des Guyanais

Une présence qui s’illustre au travers de cette quatrième visite ministérielle pour Annick Girardin ou encore par la réorganisation prochaine des services de l’Etat en Guyane. Et cela pour plus d’efficacité martèle la ministre des Outre-mer. Pour cette dernière, il est important d’exprimer la volonté politique au plus près du terrain au service de l’action prenant en exemple la pause de la première pierre du lycée de Maripasoula. Réduire les délais des traitements administratifs, favoriser une application raisonnée des normes, voilà quelques-uns des leitmotivs développés par Annick Girardin, des principes qui se heurtent aux réalités. De ce point de vue la ministre des Outre-mer reconnaît des retards et quelques ratés mais l’essentiel c’est que les engagements de l’Etat seront tenus insiste-t-elle. Interrogée sur la question du logement, elle a rappelé l’engagement de doublement de la ligne budgétaire unique d’ici 2022. Concernant les Opérations Harpie de lutte contre l’orpaillage illégal, Annick Girardin explique que ces opérations continueront d’évoluer pour s’adapter à la mobilité accrue des garimpeiros.
Difficile pour la ministre de ne pas rappeler son annonce de la construction de la route entre Maripasoula et Papaïchton pour un montant de 35 millions d’euros. Des fonds qui seront directement issus du budget du ministère.
 
Publicité