L'assemblée plénière des conseillers territoriaux menée tambour battant, avec les précautions d'usage

politique cayenne
Le drapeau de l'Europe flotte à l'entrée de l'hôtel de la CTG
©CL
Dans ce contexte de crise sanitaire lié au Covid-19 les élus de la collectivité territoriale étaient réunis en plénière ce matin. Les six points de l’ordre du jour ont été examinés dans une atmosphère inhabituelle. 
Dans ce contexte de crise sanitaire lié au Covid-19 les élus de la collectivité territoriale étaient réunis en plénière ce matin. Les six points de l’ordre du jour ont été examinés dans une atmosphère inhabituelle. Une plénière avec peu d’élus dans l’hémicycle, menée tambour battant. Le quorum a toutefois été atteint. Sur la base du volontariat les autres conseillers ont participé aux débats par audio conférence.


Six points votés à l'unanimité

Six points étaient à l’ordre du jour, tous votés à l’unanimité. Des dossiers qu’il fallait boucler pour permettre aux mairies de préparer leurs budgets. Ils doivent être votés avant la fin du mois de Mars ou au plus tard en Avril. Parmi ces dossiers : la répartition du fond d’investissement routier et des transports.
Consensus également autour du projet de simplification des taux d’octroi de mer et du schéma territorial d’autonomie qui vise à favoriser l’inclusion sociale des publics concernés.  
Le reportage de Roland Pidéri :
Six points étaient à l'ordre du jour de cette assemblée plénière de la CTG.