La Cimade alerte sur la situation alarmante des demandeurs d'asile syriens installés place des Amandiers à Cayenne

immigration cayenne
Matthias Geraud de la Cimade
Matthias Geraud, président du Groupe Local de la Cimade ©Guyane la 1ère
Devant la situation alarmante des refugiés installés place des Amandiers et de plus en plus nombreux sans domicile, Matthias Geraud le président du Groupe Local de la Cimade alerte sur une situation où, selon lui, l'état ne joue pas son rôle. Il était ce matin l'invité de Mayouri info.
Matthias Geraud le président du Groupe Local de la Cimade est venu en radio ce matin parler de la gestion de crise qui s'organise pour assurer l'accueil des demandeurs d'asile syriens qui se sont installés à la place des Amandiers à Cayenne. Il a rappelé que cette situation qui, aujourd'hui, interpelle fortement car ces immigrants sont regroupés sur une place connue, n'est pas nouvelle. Cela fait un moment que la Cimade alerte sur ce fait.
Aujourdd'hui, il se félicite de la mobilisation des citoyens qui oblige les pouvoirs publics à réagir.


La problématique des logements insuffisants ou inexistants

La problématique de l'accueil est compliquée rappelle le représentant de la Cimad. En 2019, il y a eu 2500 demandes d'asile et il y a 150 places d'hébergement. Il y a un sous dimensionnement de la question qui rend la situation actuelle inacceptable et cela fait longtemps que cela dure : ... on voit des enfants, des femmes, des personnes malades, handicapées qui vivent dans la rue ... c'est ignoble...
Il manque, selon Matthias Geraud, une volonté politique pour régler le problème. Les moyens sont là. La solution n'est pas guyanaise mais nationale.
L'équipement prévu pour l'accueil des réfugiés qui devait voir le jour cette année n'est pas en voie de construction.

Retrouvez ici la totalité de l'interview
Les Outre-mer en continu
Accéder au live