guyane
info locale

Les comptes du Centre Hospitalier de Cayenne enfin redressés

santé
Centre hospitalier de Cayenne
©guyane 1ère
Pour la première fois depuis des années, les comptes du Centre Hospitalier de Cayenne Andrée Rosemon ont été certifiés. Un travail entamé depuis 2015 et qui vient conforter le redressement de la situation financière de l’établissement en 2018.
Depuis 2015, la trésorerie du Char de Cayenne a été régulièrement renflouée grâce à des aides exceptionnelles de l'Etat (6,4 M€, 16,2 M€, 17M€ et 17 M€). Cela a permis à l'établissement d'apurer un nombre de créances qui plombaient l'exécution budgétaire de l'hôpital et de recouvrer une situation saine en 2018.
L'obtention de cette certification est importante pour les partenaires financiers que sont les bailleurs de fonds publics ou privés, les collectivités territoriales car elle est le gage d'une gestion conforme à la loi.   


Un autofinancement qui permet de relancer un programme de modernisation

L'hôpital peut actuellement se satisfaire d'un résultat excédentaire de plus de 17M€ sur le budget principal et du redressement de sa situation financière ce qui lui offre de nouvelles perspectives comme le souligne, le directeur Christophe Robert :

... nous avons récupérer une capacité d'auto financement qui nous permettra dès l'exercice 2020 de relancer un certain nombre de programmes... à cela s'ajoute le financement Copermo obtenu avec l'administration provisoire qui va nous permettre de moderniser, à hauteur de 40M€ sur les 4 prochaines années, le bâtiment médecine chirurgie...


Amélioration des conditions d'accueil

Le directeur Christophe Robert annonce dans le même temps, une amélioration des conditions d'accueil au Char dans les semaines et prochains mois. Certains services vont être complètement rénovés, comme, par exemple, le service de neurologie dont les travaux sont en voie d'achèvement, un plateau de consultations neuf est aussi attendu. Il y aura une centralisation de toutes les consultations ce qui évitera aux patients de se perdre dans l'établissement. Autre nouveauté mise en place, celle de la cardiologie interventionnelle qui est menée en partenariat avec le CHU de Fort de France et évite une partie des évacuations sanitaires vers la Martinique en matière d'angioplastie.

 
Publicité