Confinement : les bénévoles...maillons de la chaîne de solidarité en Guyane

coronavirus cayenne
Croix rouge française
©Croix Rouge française
Ils sont des centaines de bénévoles à briser le confinement pour venir en aide aux personnes en difficulté. Ils évoluent dans des associations, ou au sein de la réserve sanitaire et de la réserve civique. Leur seul objectif est de se mettre au service des autres.


 
Ils sont des centaines de bénévoles à briser leur confinement pour venir en aide aux personnes en difficulté. Ils évoluent dans des associations, ou au sein de la réserve sanitaire et de la réserve civique. Leur seul objectif est de se mettre au service des autres.


L'engagement de Sylvie 

Sylvie témoigne anonymement. Elle concède juste à donner son prénom. Son engagement, ne regarde qu'elle. Elle n'est pas du genre à le crier sur les toits. Fonctionnaire, cette femme à la soixantaine alerte, œuvre au Samu Social depuis des années en tant que bénévole. Elle s’est mise au service des autres. Elle participe aux maraudes, à la collecte des denrées alimentaires. Un sourire, un geste amical suffisent souvent à apaiser les maux. Son seul crédo est l’oubli de soi, pour participer à une grande œuvre solidaire. Perfectionniste, elle anime et participe à l'organisation d'actions en faveur des plus démunis.

«Cela fait des années que je suis bénévole au Samu Social. Depuis le confinement, les maraudes se font en journée avec la distribution des denrées alimentaires, souvent dans des habitats informels. Nous avons également mis en œuvre une collecte de produits de première nécessité. Nous avons des permanences et nous stockons les nombreux dons recueillis. J’aurais pu certainement, me contenter de rester à mon domicile confinée, mais j’ai vraiment envie d’être utile sur le terrain. Cela prend vraiment du sens actuellement»


Des plateformes pour s'inscrire

jeveuxaider.gouv.fr
Comme Sylvie, ils sont des centaines à répondre aux appels au bénévolat lancés par les associations mais aussi par l’Etat.
A l’ARS par exemple, en Guyane, 135 soignants se sont inscrits sur la plateforme de la réserve sanitaire mise en place. Ils sont le plus souvent à la retraite, ou bien leur activité a considérablement diminué depuis le début du confinement. Ils sont médecins, infirmiers, sages femmes...d’autres sont étudiants. Des professionnels de santé, prêts à prendre le relais si cela est nécessaire. Le gouvernement a mis également en place la plateforme jeveuxaider.gouv.fr, pour recruter des bénévoles.
 

Bientôt une maraude...

Sylvie n’a pas attendu le confinement pour venir en aide aux autres. Elle se tait sur les raisons de ce profond engagement. Femme de foi, elle met en pratique ses croyances. Elle s’active déjà pour la prochaine maraude prévue la semaine prochaine. Les dons reçus par le Samu Social et la Croix-Rouge, seront distribués.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live