Coronavirus : 330 soignants et administratifs du Centre hospitalier Andrée Rosemon vont être testés au Covid-19

coronavirus cayenne
Augmentation des tests de dépistage
Réalisation d'un test de dépistage
330 membres des personnels soignants des soins critiques et administratifs du Centre hospitalier Andrée Rosemon vont être testés au Covid-19. Un dépistage massif suite à la contamination de professionnels de santé.
A ce jour, cinq membres du personnel du CHC sont contaminés par le Covid-19. Un constat qui suscite interrogations et inquiétude au sein du reste du personnel et dans la population. Suite à ces contaminations, des enquêtes épidémiologiques ont été réalisées par le Centre hospitalier de Cayenne, l’Agence régionale de santé et Santé publique France.

«Aussi afin de sécuriser l’analyse et de faire obstacle à de nouvelles contaminations dans ce secteur sensible il a été décidé de procéder à une opération exceptionnelle de dépistage de l’ensemble des personnels des services de soins critiques. Cette opération est destinée à repérer et écarter d’éventuels porteurs asymptomatiques ou porteurs pauci symptomatiques qui ne se seraient pas signalés.»


330 tests

Au total 330 personnes sont concernées. Les tests se feront cette semaine en fonction des prises des services des uns et des autres. C’est le test PCR (polymerase chain reaction) actuellement disponible qui sera employé. Il est le plus utilisé en France depuis le début de l'épidémie. Il consiste en un prélèvement à l'aide d'un écouvillon (goupillon) inséré dans le nez. Il permet de renseigner l’état de la personne à un jour donné, uniquement à un jour donné.  

«Cette mesure de précaution vise donc à donner une cartographie à l’instant présent des contaminations éventuelles dans les services concernés, et adapter les mesures de prévention».


Autre mesure annoncée, la systématisation du port du masque pour les personnels exposés et les patients ayant des symptômes. L’ARS assure le réapprovisionnement régulier du Centre hospitalier de Cayenne et des autres hôpitaux du territoire.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live