Coronavirus : à Cayenne, un tailleur s'est lancé dans la production de masques et veut en offrir au personnel de santé, de secours et de police

coronavirus cayenne
Tailleur africain à Cayenne offre 150 masques pour les personnels soignants
Le tailleur africain fabrique des masques lookés ©CSG
En ces temps de Covid-19, les masques sont devenus une denrée rare et précieuse. Alors beaucoup se demandent pourquoi pas des masques lavables et fashion. Un nouvel accessoire dans sa tenue dans le souci de se protéger au mieux. Tailleur Abel Touré emploie son confinement à fabriquer des masques.
 
Abdoul Touré, est couturier et tient à faire sa part dans sa boutique d’habits africains à Cayenne car il est, d'une certaine manière, au chômage technique depuis le confinement. Il a donc confectionné des masques pour les travailleurs qui côtoient la maladie, pour ceux encore sur le terrain pour assurer notre sécurité.  


Une expérience acquise en Afrique

La boutique fermée, c’est chez lui qu’il travaille et depuis une semaine, il ne coud plus que des masques. Des grands et des petits, coton d’un côté, wax de l’autre. Des masques doublés et réversibles.
Et il a le truc Abdoul car des masques, il en a confectionné des milliers pour les mineurs de son pays d’origine la Guinée Conakry riche en mines de bauxite, génératrices de poussière. Abdoul prépare cent cinquante masques dont il aura terminé la confection lundi.
Un lot qu’il souhaite offrir aux personnels de santé, de police, de secours et ne fabrique que sur commande pour les particuliers intéressés auxquels il vendrait le masque trois euros.
Sauf qu’Abdoul Touré ne sait vraiment pas comment contacter ces différents corps de métiers et espère de nous un coup de pouce.
Son numéro de téléphone est le 0694 051721.