Coronavirus : les marchés d’appoint à Cayenne...Peut mieux faire !

coronavirus cayenne
Marché de Baduel à Cayenne
Marché de Baduel à Cayenne ©Clotilde Séraphins George
Les producteurs agricoles ont bien tenu aujourd’hui de 6 à 12h des points de vente. Trois points de vente, qui ont moyennement satisfait les attentes des consommateurs. Problèmes d’organisation, fixation des prix, des améliorations sont à apporter. 
Marché à Mirza
Marché à Mirza ©Clotilde Séraphins George
Les producteurs agricoles ont bien tenu aujourd’hui de 6 à 12h des points de vente. Trois points de vente de 4 à 6 stands chacun qui ont moyennement satisfait les attentes des consommateurs venus nombreux. Problèmes d’organisation, fixation des prix, des améliorations sont à apporter mais le retour des agriculteurs sur la place même en petit nombre reste très apprécié.


Trois lieux de vente

Marché
©Clotilde Séraphins George
Mirza, Baduel et Bonhomme, les points de vente à Cayenne 6h30, le soleil se lève et ils sont déjà des dizaines à patienter. Enfin un marché, mais tout n’y est pas. Les consommateurs sont partagés entre satisfaction, agacement et déception. 
Franck Vang agriculteur de Régina ..."Il y a des clients qui prévoient pour la semaine, qui prennent plusieurs kilos, donc nous ne pouvons pas faire face à la demande".
De son côté Christian Epailly président de la FDSEA (Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles) organisateur des points de vente rassure..."Nous sommes limités à 4 stands, on va augmenter les produits, et faire des paniers pour que les gens puissent aller plus vite". 


Une première

Marché de Bonhomme
Marché de Bonhomme ©Clotilde Séraphins George
Cette première, un tour de chauffe et gageons que jeudi et samedi à Cayenne, mercredi à Matoury, faire son marché rimera un peu plus avec plaisir. 
Le reportage de Clotilde Séraphins George :
Les Outre-mer en continu
Accéder au live