Le CSE obligatoire depuis le 1er janvier dans les entreprises de plus de dix salariés

social cayenne
Le CSE obligatoire pour les entreprises de plus de 10 salariés
©Guyane la 1ère
Du nouveau dans les relations entre personnel et employeurs : depuis le 1er janvier, les entreprises de plus de dix salariés devront avoir mis en place un Comité Social et Economique. Cette instance est née des ordonnances Macron de septembre 2017. En Guyane, sa mise en place se fait lentement.
 
Le CSE remplace le CE, ou Comité d’Entreprise, qui était obligatoire seulement à partir de 50 salariés. En Guyane, la mise en place des CSE se fait lentement.
Visite dans un magasin à Cayenne où il n’y a toujours pas de CSE et pourtant, il compte plus de 10 salariés seuil au-delà duquel le Comité Social et Economique est obligatoire. Ce magasin fait partie d’une holding, trois autres enseignes du groupe sont concernées par la mise en place d’un CSE mais il n’y a pas eu de candidat parmi le personnel.


Un organe consultatif qui a son utilité

Un simple affichage des informations n’a peut-être pas suffit. Dans ce magasin, plusieurs salariés nous ont dit ne pas avoir été au courant, ou alors après coup. Mais les candidats au CSE peuvent encore se manifester.
Le CSE remplacent les délégués du personnel, déjà obligatoires auparavant dans les entreprises de plus de dix salariés. Dans ce cabinet d’expertise comptable, le gérant est persuadé de l’utilité du CSE.
Stéphane Lambert gère aussi un autre cabinet où le CSE reste à mettre en place.
En Guyane, cette nouvelle entité se met en place lentement avec parfois des résistances dans une entreprise du secteur productif, il nous a été indiqué hors micro que ce n’était pas la priorité.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live