Economie : A Cayenne, les rues et les trottoirs au service des restaurateurs

économie
Economie : aide restaurateurs cayenne
Plusieurs mesures financières exceptionnelles en faveur des restaurateurs ont été votées par le conseil municipal de la ville de Cayenne. ©Olivia GARRETT-ALAÏS
Afin d’aider le secteur de la restauration, particulièrement touché par la crise, la municipalité autorise les cafés, bars et restaurants à occuper l’espace public gratuitement avec des terrasses.
Un coup pouce aux restaurateurs. A peine les comptoirs rouverts, ses derniers doivent se plier au couvre-feu à 21h. Raison de plus, pour la ville de Cayenne, pour leur apporter un soutien.
Jeudi 11 juin, lors du premier conseil municipal post-élection, les élus ont acté, à l’unanimité, plusieurs mesures exceptionnelles afin d’épauler, voire relancer l’économie locale, durement impactée par la crise  sanitaire.
Les cafés, bars et restaurants pourront occuper gratuitement une partie de l’espace public avec leurs terrasses. Uniquement en centre-ville.

Marie-Laure PHINERA-HORTH, maire de Cayenne

Je sais que c'est compliqué. N'empêche que cela leur permet également de recevoir du monde le midi.[...] C'est la situation dramatique de la ville qui est en jeu d'abord. Les restaurateurs et les tenanciers de bar ne sont pas confinés. Ils ont la possibilité de faire un chiffre d'affaire.


Par ailleurs, les restaurateurs ambulants et ceux disposant déjà de terrasses commerciales seront exonérés de la redevance d’occupation du domaine public.
Ces mesures, qui pourraient perdurer en fonction de l’évolution de l’épidémie à Cayenne, auront un coût pour la municipalité : sans doute près d'1 million d’euros de manque à gagner.
La ville de Cayenne autorise les restaurateurs à occuper le domaine public. Un geste économique justifié par la situation de crise
Les Outre-mer en continu
Accéder au live