Fin de grève à la mairie de Cayenne, un protocole d'accord signé entre les grévistes et la mairie

social cayenne
La mairie de Cayenne
La mairie de Cayenne ©Patrick Nègre
Fin du conflit qui opposait les agents municipaux à la mairie de Cayenne. Un protocole d'accord a été signé entre les deux parties dans l'après midi du 5 septembre 2022. Gilles Beaudi, secrétaire général adjoint UTG de la mairie de Cayenne, se dit satisfait.

Le dénouement d'un conflit de plusieurs jours. Dans l'après-midi de ce lundi 5 septembre 2022, à Cayenne, un protocole d’accord a été signé entre les agents municipaux - qui étaient en grève - et la mairie du chef-lieu, mettant fin à une mobilisation d’une semaine.

"Nous avons, dans cet accord, validé les dysfonctionnements, les méthodes de travail à suivre... et bon, il y avait deux - trois points qui étaient compliqués, mais on a quand même réussi à trouver un accord, donc la mairie va repartir sur des bonnes bases", affirme Gilles Beaudi, le secrétaire général adjoint de l’Union des Travailleurs Guyanais de la mairie de Cayenne.

Il y a des engagements qui sont pris et qui vont être suivis de très près. Normalement, on a un œil sur chaque avancée, on a des dates précises, tout est bien cadré [...] Nous sommes très satisfaits, les négociations ont abouti dans la quasi-intégralité. Il y a des points qui nécessitent un travail dans un délai un peu plus long.

Gilles BEAUDI, secrétaire général adjoint UTG Mairie de Cayenne

En rappel, les agents dénonçaient un manque de formation, des locaux insalubres ou encore la non-conformité de certains équipements de travail. Ils protestaient également contre la gestion des évolutions de carrière, les salaires et les conditions de travail.

Plus de la majorité des agents municipaux avaient cessé le travail le lundi 29 août dernier. Les négociations ont débuté ce jeudi 1er août, dès le retour en Guyane de la maire, Sandra Trochimara, sur le territoire. Notez que la maire de Cayenne, elle, n’a pas souhaité s’exprimer à l’issue de ces négociations.