Les ambulants réclament de pouvoir travailler le soir comme cela est déjà le cas pour les restaurateurs

économie cayenne
Les ambulants veulent reprendre leurs activités du soir à Cayenne
©Guyane la 1ère

Près d’une cinquantaine de marchands ambulants ont protesté lundi soir devant la Préfecture à Cayenne pour réclamer un élargissement de leurs plages horaires à l’instar des restaurateurs. Ils ne travaillent plus depuis plusieurs mois maintenant.

Ils se réunis lundi soir devant la Préfecture à Cayenne, ils pour les marchands ambulants afin de réclamer un élargissement de leurs plages horaires d'ouverture à l’instar des restaurateurs. En effet depuis le week-end dernier le couvre-feu est désormais établi à 23 heures, dans treize communes, au lieu de 19 heures, au regard de l’accalmie constatée sur le front de l’épidémie Covid 19. Pour autant, les ambulants ne sont toujours pas autorisés à vendre au delà de 19h. Depuis plusieurs mois les gérants de roulotte n’ont plus d’activité et le préjudice, pour certains, est énorme.
La mise en place d’un protocole sanitaire serait à l’étude. 

Concrètement ce la veut dire par exemple qu'il devrait y avoir un espace d'au moins 10 m entre chaque roulotte. Les abords devront être aménagés afin d'éviter que les clients ne stationnent le temps de la prise de leurs commandes, il faut la mise en place de gel hydroalcoolique sur les comptoirs et des précautions pour le port du masque pour les vendeurs comme les clients...

Paul Marie Claudon, secrétaire général des services de l'Etat


Le reportage de Thierry Merlin et Guillaume Perrot 

Les marchands ambulants subissent encore le couvre-feu

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live