Logement : la S.I.GUY, premier bailleur social de Guyane assouplit ses règles de paiement du loyer

logement cayenne
Assouplissement des règles de paiement du loyer pour les locataires de la S.I.GUY 27/12/2019
©Frantz Montauban / GLP1
Un accord entre la S.I.GUY, bailleur social et les associations de locataires permettra dès 2020 l’harmonisation de la révision des loyers et la possibilité de le verser à la fin du mois. Une aubaine pour les retraités et allocataires, dont les indemnités sont souvent versées tardivement.
 
Finies les lettres de relance et les visites des huissiers en cas de retard de paiement. Un accord a été signé le 12 novembre dernier entre la S.I.GUY, bailleur social et les associations de locataires. Après plusieurs mois de négociation, elles ont obtenu l’harmonisation de la révision des loyers pour l’ensemble des logements du bailleur social, ainsi que la possibilité pour les locataires de ne payer leur loyer qu’à la fin du mois.
Désormais, il n’y aura plus d’augmentation des loyers à la date d’anniversaire du contrat : uniquement au 1er janvier de chaque année selon l’indice de référence des loyers qui est de 1,53% pour l’année 2020. Selon Alain Chrétien Ho-A-Kwie, Président de la CLCV (union départementale Consommation, logement et cadre de vie), il s’agit d’une avancée attendue : les 8400 locataires du parc S.I.GUY auront désormais une meilleure lisibilité de leur quittance.


En touchant sa retraite le 8 du mois, difficile de régler son loyer dans les temps


Pour les retraités et allocataires, il s’agit également d’une avancée importante. En effet, la plupart des allocataires d'aides perçoivent leurs allocations vers le 10 du mois. Impossible, donc de régler leur loyer entre le 1er et le 6. Régler son loyer de façon décalée, à la fin du mois leur permettra donc de vivre plus sereinement. Sylvain Riley, locataire retraité de 75 ans, confirme : il touche sa retraite le 8 du mois et n’était donc pas en mesure de payer son loyer dans les temps. Nancy Placide, mère célibataire sans emploi, explique que ce nouveau délai de paiement lui permettra de mieux ventiler ses dépenses.

Les 56 locataires des logements sociaux de la résidence Les Palissandres à Cayenne et les 8000 autres locataires du parc immobilier de la S.I.GUY répartis sur l’ensemble du territoire commenceront bien l’année 2020 : ils payeront leur premier loyer uniquement à la fin du mois de janvier.
 
©Frantz Montauban / GLP1

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live