L'opérateur Orange cible d'actes de vandalisme privant ainsi près de 3000 clients de téléphone et d'internet

télécoms cayenne
Vandalisme à Orange 3000 clients impactés
Des techniciens qui travaillent 24/24h ©Guyane la 1ère
Près de 3000 abonnés de l'opérateur Orange sont privés de télécommunication depuis le 21 janvier. Deux des répartiteurs de la société ont en effet été la cible de vandales à Matoury et à Rémire. Ils ont sectionné des milliers de câbles qui doivent tous être changés dans les meilleurs délais.
 
Panne vandalisme Orange
©Guyane la 1ère
Les techniciens sont à pied d’œuvre 24/24 heures, les mains dans les jarretières jusqu’au coude à tirer des kilomètres de fil de cuivre à s’en faire des ampoules huit heures d’affilées depuis mardi 21 janvier. C’est le lot de ces techniciens au central téléphonique d’Orange au Larivot à Matoury. Ils réparent les dégâts causés par un acte de vandalisme caractérisé qui pénalise, de fait, des clients qui sont des particuliers, des professionnels et des entreprises


Une remise en service prévue le 26 janvier

Un autre répartiteur à Rémire a ainsi aussi été endommagé. Au total, ils sont près de 3000 abonnés à s’être réveillés mardi totalement déconnectés. Tout rétablir dans les meilleurs délais demandera une semaine pour les derniers. Quinze techniciens sont à pied d’œuvre vingt quatre heures sur vingt quatre, c'est un dispositif exceptionnel.
Selon Orange, tout devrait rentrer dans l’ordre ce dimanche 26 janvier à la mi-journée.
En attendant, l’enquête de gendarmerie se poursuit. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live